Ski: Le Suisse Didier Defago remporte le descente de Bormio

© 2011 AFP

— 

Le champion olympique suisse Didier Défago a remporté jeudi la descente de Bormio devant son compatriote Patrick Küng et l'Autrichien Klaus Kröll pour signer, avec une 4e victoire en Coupe du monde de ski, son retour au sommet après sa blessure à un genou l'an dernier
Le champion olympique suisse Didier Défago a remporté jeudi la descente de Bormio devant son compatriote Patrick Küng et l'Autrichien Klaus Kröll pour signer, avec une 4e victoire en Coupe du monde de ski, son retour au sommet après sa blessure à un genou l'an dernier — Olivier Morin afp.com

Le champion olympique suisse Didier Défago a remporté jeudi la descente de Bormio devant son compatriote Patrick Küng et l'Autrichien Klaus Kröll pour signer, avec une 4e victoire en Coupe du monde de ski, son retour au sommet après sa blessure à un genou l'an dernier.

Défago est le premier Suisse à s'imposer sur la Stelvio en Coupe du monde, l'une des rares pistes de descente qui résistait totalement à ce petit pays de grands champions, depuis le sacre de Pirmin Zurbriggen aux Championnats du monde en 1985.

Le Valaisan de 34 ans, deuxième de l'épreuve en 2009, a su le mieux dompter ce long serpentin en 2 min 01 sec 81/100e. Patrick Küng, deuxième à 29/100e, a assuré un doublé suisse dans la station italienne tandis que Klaus Kröll, à 42/100e, a empoché son deuxième podium de la saison en descente.

Le Français Johan Clarey a pris une 7e place dans la lignée de son excellent début de saison, qui plus est, sur une piste où il n'avait jamais marqué de points auparavant. Adrien Théaux, qui était bien dans le coup sur la première moitié du parcours, est passé tout proche de chuter, ce qui lui a fait perdre de la vitesse. Frustré, le Pyrénéen a pris la 14e place, trois rangs derrière Yannick Bertrand.

Avec trois vainqueurs différents en trois courses, la descente ne s'est pas trouvé un patron avant les grandes classiques de janvier, Wengen et Kitzbühel. L'Américain Bode Miller, avec sa cinquième place jeudi, a pris la tête de la Coupe du monde de la spécialité. Le Norvégien Aksel Lund Svindal, 6e, prend lui les rênes du classement général.