Football (Ligue 1) : dernière opération, séduction

©2006 20 minutes

— 

Dernière ligne droite. Toulouse disputera au Stadium, demain (20 h) contre Monaco et le samedi suivant devant Sochaux, les deux derniers matchs d'une saison pourrie. Quinzièmes de L1, les Violets sont actuellement plus préoccupés par le nom de leur futur entraîneur (Elie Baup ?) que par ces rencontres sans intérêt sportif. Pourtant le milieu axial Nicolas Dieuze avertit : « Il nous reste un gros enjeu : bien finir à domicile devant notre public, qui n'a pas été gâté cette saison. Nous avons deux matchs pour le reconquérir et ce ne sera pas une tâche aisée. »

Les supporteurs toulousains ont, en effet, souvent dû lutter contre le sommeil face au jeu soporifique et sans âme pratiqué par leurs favoris depuis l'été dernier. Erick Mombaerts, qui pourrait quitter le club à l'issue du Championnat, tient lui aussi à laisser un bon souvenir à ce public frustré : « J'aimerais que l'on se donne les moyens de bien jouer, assure le technicien du TFC. Ce qui est sûr, c'est que l'on évoluera avec deux attaquants [comme lors des deux dernières rencontres]. Maintenant, il faut trouver un compromis entre le côté spectaculaire de notre nouveau système [un milieu en “losange”] et l'efficacité. Avec ce dispositif, nos arrières latéraux sont trop mis en danger. » Dans leur quête du beau jeu, les Toulousains devraient pouvoir compter sur leurs adversaires monégasques, réputés pour leur football chatoyant. Même si cette saison, les résultats de l'ASM (11e) ne sont guère plus glorieux que ceux du TFC...

Nicolas Stival