Football (Ligue 2) : Sedan, Lorient et Caen: deux fauteuils pour trois

©2006 20 minutes

— 

Si les trois relégués de Ligue 1 (Ajaccio, Strasbourg et Metz) sont connus depuis le week-end dernier, le suspense demeure entier dans l'autre sens. A deux journées de la fin, seul Valenciennes a pour l'instant validé son billet pour l'élite, un véritable exploit pour le club nordiste, arrivé du National en début de saison. « Je suis content pour les gens du Nord et fier de cette équipe, tout simplement », estime l'entraîneur valenciennois Antoine Kombouaré avant de croiser dans l'ascenseur le RC Strasbourg, qui l'avait limogé la saison dernière.

Trois clubs rêvent encore d'accompagner VA en Ligue 1 la saison prochaine : Sedan, Lorient et Caen. Les Bas-Normands, qui n'ont quitté la deuxième moitié du tableau qu'au soir de la 23e journée, n'ont plus perdu depuis janvier dernier, marquant 36 points sur 42 possibles. « On ne lâchera plus, vu d'où on revient », affirme Stéphane Samson, le meilleur buteur malherbiste, conscient que la pression est sur les épaules de Sedan et de Lorient. Les Bretons, qui se rendront à Valenciennes ce soir, possèdent comme seul avantage une différence de buts supérieure aux Caennais. « Même si ce n'est pas grand-chose, il vaut mieux être dans notre position que dans la leur », se rassure le défenseur lorientais Benjamin Genton. De son côté, Sedan, dans le trio de tête depuis la 9e journée, n'a gagné qu'un seul de ses cinq derniers matchs et peine ainsi à officialiser sa montée.

Gaël Anger