Mondial de hand: France 24-32 Norvège à revivre en live comme-à-la-maison

R.S.

— 

Alexandra Lacrabère, ballon en main, pendant le match contre la Russie au Mondial de Hand, le 14 décembre 2011.
Alexandra Lacrabère, ballon en main, pendant le match contre la Russie au Mondial de Hand, le 14 décembre 2011. — Ricardo Moraes/REUTERS
FRANCE 0 - 0 NORVEGE

60' C'est terminé pour les Bleues. Elle repartent du Brésil avec une médaille d'argent et la déception de ne jamais avoir vraiment pesé dans cette finale. Il y a encore un peu de boulot avant d'envisager une qualif aux JO qui passera par un tournoi pré-olympique organisé en France, a priori. Merci à vous les filles de nous avoir fait vibrer pendant deux semaines. Merci à vous de nous avoir suivis et à la prochaine pour de nouveaux lives hand. Il y a un Euro masculin qui arrive en janvier.
58' C'était donc trop dur, trop haut, trop compliqué, trop fort, trop grand, trop irréel. La France ne sera pas championne du monde.
57' Ayglon dégomme son adversaire l'air de rien. Mais la France reste à moins 6. 
55' 5 buts à rattraper en 5 minutes. On va dire que c'est mort.
55' "Faut être malin, piquer les ballons" balance Krumbholz pendant son temps mort. Sur le papier, c'est simple pourtant.
54' On a la réponse concernant Eva Joly, via son twitter."France - Norvège Allez les bleues !! Je serais très fière que vous vous imposiez !"
52' Lacrabère n'y est pas. La sauveuse des Bleues au tour précédent n'a pas commencé à jouer dans cette finale. Deux pénos ratés, deux fois deux minutes. Manque plus qu'une blessure et elle aura tout raté aujourd'hui.
50' Et qui sait si les Norvégiennes ne se feraient pas dessus à l'idée d'être rattrappées? Un péno transformées et les Bleues reviennent à -4.
48' Oh la parade de Darleux! Elle est là la gardienne remplaçante des Bleues. La main ferme, les lunettes bien ajustées.
46' -7 toujours à quinze minutes de la fin. On va commencer à s'inquiéter sérieusement, non?
44' Parfois la défense française me rappelle celle d'Arles-Avignon l'année dernière en L1 (avec Meija et Pavon). En mode touriste.
42' Bon, le truc positif, c'est que si ça se finit comme ça, les Françaises n'auront pas vraiment de regrets. Les Norvégiennes sont juste au-dessus.
40' Maintenant, les Norvégiennes vont gérer tranquilou, sans prendre trop de risques. On sent quand même qu'elle ont un certain ascendant.
38' Au passage, Cléopâtre Darleux a pris place dans le but français. Comme dit le proverbe, femme à lunettes, Norvégiennes aux oubliettes.
37' Et bim, la patate d'Audrey Deroin qui nettoie la lucarne. C'est ça qu'on veut voir jusqu'à la fin. Y'a un titre mondial au bout.
35' On nous dézingue Camille Ayglon en plus de ça. Elle a une entorse de a cheville, mais elle joue. Une guerrière quoi.
34' Et bim, -8 dans la face des Bleues. On rappelle Véronique Pécqueux?
33' La France mise sur le bras de la petite Gnabouyou pour revenir dans ce match. Pour info, c'est la soeur d'un ancien attaquant de l'OM. Guy de son prénom. Buteur lors des tirs aux buts du trophée des champions 2010. Et ouais.
32' Un motif d'espoir? En 2003, la France était à -7 dans les 10 dernières minutes de la finale contre la Hongrie alors on y croit.
31' Allez, ça repart ici au Brési. La France est à -6. Il faut déclencher le plan d'urgence.
MI-TEMPS
30' Voilà, c'est la pause ici à Sao Paulo. Les Bleues ont pris l'eau sur la deuxième partie de cette mi-temps avec une défense totalement à la ramasse. Y'a du boulot avant d'être championnes du monde.
29' Oh Leynaud... On dirait un pylone télégraphique sur certaines actions. Elle est amorphe.
28' Lacrabère prend encore deux minutes. Encore un but et on parle de "début de rouste". Krumbholz va fouetter à la mi-temps.
27' Lacrabère n'est pas entrée dans son match elle non plus. Du coup, Krumbholz fait péter le temps mort. "Merde, elles nous marchent sur la gueule"
25' Oh que c'est dur, ça Paule Baudoin... les tirs à 15m du but, en hand, c'est pas le top. Sauf pour les gardiennes. 11-15
24' Trop de calculs, trops d'imprecisions, pas assez de fougue. On est en train de se faire bouffer comme un vulgaire saumon fumé...
22' @francois-plet_wanadoo_fr, tu frôles l'insulte là, c'est moche. Mais je ne t'en veux pas.
21' Grrrrrr, ne pas les laisser armer sur les ailes... C'est là que les Norvégiennes font mal. Les Françaises sont à -3. Faites entrer Martin Fourcade, please.
20' Y'a un petit écart... Trop de ratés en attaque, ça fait très mal. 9-11
19' Pour info, les filles toucheront 40.000 euros en cas de titre ce soir. C'est pas mal, mais c'est jamais qu'un 10e du salaire mensuel de Javier Pastore.
17' Les Norvégiennes reprennent la main. +1. Mais Leynaud tient bien la baraque. Si vous ne la connaissez, pas, cliquez ici. On l'a rencontrée il y a quelques années dans sa chambre d'hôtel.
15' Simple interrogation, elle est pour qui Eva Joly ce soir?
13' Amaudine Leynaud est chau patate. Grosse présence dans le but des Bleues en ce début de match.
11' Oh le missile de Bruneau. Ça part à 2000 à l'heure dans la lucarne. Il en faudrait quelques uns comme ça avant la pause pour être tranquille.
9' On peut s'appeler Mendy et éussir un geste technique. Enorme tir à la hanche de Claudine Mendy (rien n'à voir avec Bernard).
8' Mais arrêtez-là cette démolisseuse norvégienne! Derrière il va falloir verrouiller fissa.
7' Défensivement les Norvégiennes sont très costaudes, mais les Bleues ont sorti le perce-muraille. Camille Ayglon mets les Françaises à +2
6' Mais oui Siraba Dembele!! Elle nous fait un début de match à la Accambray. 3-3
5' Argggggh. Tervel prend deux minutes pour une défense un peut trop musclée. Mollo quand même dans le combat les filles.
4' Siraba Dembélé nous sort un déhanché de folie sur son aile gauche. Ça fait but pour les Blueues qui passent devant. 2-1
3' Le premier but français par Paule Baudouin sur péno. Battre des Norvégiens en sport, y'a rien de plus simple. Regardez Martin Fourcade et Jason Lamy-Chappuis.
2' Le premier but est norvégien. Arbitrage croate au passage... On va dire que c'est neutre.
1' C'est parti les poulets. 60 minutes pour aller chercher la victoire. ET RIEN D'AUTRE!
20h14: Rien que dans les hymnes, on les bouffe les Norvégiennes. Leur hymne est dégueulasse.
20h13: C'est l'heure de la Marseillaise les amis. Et elles chantent toutes. "Ça c'est pas les fouteux", entends-je à ma droite. Allez, ça tacle déjà.
20h10: Allez mon prono 26-24 pour la France. J'y crois à moitié, mais c'est pas grave.
20h00: Plus qu'un quart d'heure avant le coup d'envoi. Ça monte lentement au Brésil, comme à la rédaction. On est déjà chauds bouillants.
18h05: Avant le coup d'envoi, dans deux grosses heures, lâchez nous votre prono et pensez à un surnom pour ces filles en cas de victoire. C'est de bonne guerre dans le monde du handball. Ce soir, on va peut-être voir la naissance des "Expertes", des "Irrésistibles", des "Balèzes", des "Barjotes" ou même des "Copieuses"...
18h00: Booooonsoir à tous! Bienvenue sur LE live de la soirée, forcément bien plus passionnant que celui qui concerne deux équipes de L1. La France joue pour une couronne mondiale, une place aux JO et la reconnaissance de tout un pays, déjà conquis par le hand depuis le sacre de 2003. Préparez le petit encas, la boisson, et posez-vous devant l'ordi pour commenter avec nous cette soirée historique.

Cette fois, personne ne se satisfera d’une deuxième place. Battue il y a deux ans en finale contre la Russie, les filles d’Olivier Krumboholz visent un deuxième titre mondial, dimanche soir au Brésil, après celui de 2003. Au delà de l’exploit qui qualifierait l’équipe de France directement pour les Jeux de Londres, sans passer par les tournois de qualification, le hand français réussirait l’exploit de compter deux équipes séniores au sommet de la hiérarchie mondiale en même temps. Pour cela, il faudra faire tomber la Norvège en finale, un adversaire que les Bleus connaissent bien pour les avoir croisées à plusieurs reprises ces dernières années en tournoi. Pas toujours avec joie.

Cette fois, les coéquipières de Camille Ayglon ont les armes pour finir le travail, dans une compétition où elle n’ont connu qu’un seul accroc, en phase de poule, face au Brésil. Hormis cette défaite, l’équipe de France est lentement montée en puissance, laissant malgré tout sur le bord de la route deux de ses meilleures joueuses, Mariama Signaté (fracture du plancher orbital) et Allison Pineau (rupture des ligaments croisés antérieurs). Pour elles aussi, il serait judicieux de s’imposer dimanche soir.

Un match à suivre et à commenter en live comme-à-la-maison dès 20h15. Pour voir une équipe de France gagner, c’est du côté de handball que cela se passe…