Basket - Pro A: Le ranking, un billet pour l'Euroligue

— 

Le championnat de France de Pro A entamera cette
semaine son sprint final. A trois journées de la fin, les cinq premiers du classement se tiennent en autant de points. Pau-Orthez, Nancy, Strasbourg, Le Mans et l’Asvel tenteront de s’emparer de l’une des quatre premières places afin d’être exempts du premier tour des play-offs. Mais aussi pour bénéficier du meilleur «ranking » possible. Ce classement au mérite, établi
grâce aux performances dans les compétitions nationales sur les trois dernières saisons, offre en effet à son vainqueur un bail en Euroligue pour trois ans. Autant dire une lisibilité financière sur le long terme, objet de toutes les convoitises.
Promis à Pau-Orthez, ce billet européen est encore contesté par Strasbourg et Le Mans (lire ci-dessous). « Nous sommes aujourd’hui à un véritable
tournant de l’histoire du club. Il n’y a pas 30 000 façons de nous développer. L’Euroligue est le moyen le plus direct pour toucher les droits télé et séduire d’éventuels partenaires privés », explique l’entraîneur manceau Vincent Collet. Toujours en tête de la Pro A, Pau-Orthez ne connaît que trop bien l’importance de ce bail européen. « Si nous l’avons, nous pourrons
construire une belle équipe. Sinon, sans les droits
télé, qui représentent 600 000 à 700 000 euros, cela nous obligerait à agir différemment », assure ainsi Pierre Seillant, le directeur exécutif de Pau-Orthez.

Gaël Anger

Pau-Orthez est actuellement en tête du ranking avec 29 points, contre 24 au Mans et à Strasbourg. Arrivent ensuiteGravelines (18 points), Chalon (16), Cholet et l’Asvel (10).