Fifa : le livre qui fait trembler Sepp Blatter

©2006 20 minutes

— 

Quant au président de la Fédération internationale (Fifa), Joseph Blatter, invité, il n'a pas manqué d'apporter son soutien: "La pyramide du football peut-elle s'écrouler à cause du lucre de certains? Peut-on concevoir le football sans les sélections? (...) Il y a un minimum de respect à observer".
Quant au président de la Fédération internationale (Fifa), Joseph Blatter, invité, il n'a pas manqué d'apporter son soutien: "La pyramide du football peut-elle s'écrouler à cause du lucre de certains? Peut-on concevoir le football sans les sélections? (...) Il y a un minimum de respect à observer". — Attila Kisbenedek AFP

Spécialiste des enquêtes dans les milieux sportifs, le journaliste britannique Andrew Jennings sort son livre Carton rouge, les dessous troublants de la Fifa, aujourd'hui en France. Paru mardi en Angleterre, cet ouvrage est le résultat d'une enquête de quatre ans dans les coulisses de la fédération internationale du football.

Président de l'instance mondiale, le Suisse Joseph Blatter est le principal accusé, coupable notamment selon l'auteur d'avoir effectué des détournements de fonds ou d'avoir truqué et financé illégalement sa campagne pour la présidence de la Fifa en 2002. Selon Jennings, la société ISL (International Sports and Leisure), tombée en faillite en 2001 et auparavant chargée de gérer le sponsoring et les droits télé des Coupes du monde, aurait servi d'écran pour détourner 2,3 milliards de dollars, directement tombés dans les poches des principaux dirigeants de la Fifa.

Jennings dénonce également le train de vie digne d'un chef d'Etat que mènent Blatter et certains membres de la Fifa. Ancien président, le Brésilien Joao Havelange, 89 ans, n'a ainsi pas souvent l'occasion de mettre la main à la poche. « Il voyage en grande pompe et achète des cadeaux onéreux dans les boutiques d'aéroport pour tous ses amis. Peu importe où il voyage dans le monde, un employé de la Fifa est là pour lui servir de chauffeur. L'addition arrive à Zurich [siège de la Fifa] et est payée sur-le-champ », explique Jennings. Au final, ce livre, sorti un peu plus d'un mois avant le début de la Coupe du monde, donne l'impression que les sommes colossales du football ont fait tourner la tête à ses dirigeants.

Gaël Anger

Carton rouge, les dessous de la Fifa (Presses de la Cité, 19 e).