Football: Al-Jazira est un acteur «économiquement irrationnel», selon Canal

DROITS TELE L'arrivée d'AL-Jazira ne réjouit pas le président de Canal , Bertrand Méheut...

© 2011 AFP

— 

Le PDG de Canal+, Bertrand Méheut, a sévèrement critiqué mardi l'entrée de la chaîne qatarie Al-Jazira sur le marché des droits du football en estimant que l'émergence de cet acteur "économiquement irrationnel" était une "mauvaise nouvelle".
Le PDG de Canal+, Bertrand Méheut, a sévèrement critiqué mardi l'entrée de la chaîne qatarie Al-Jazira sur le marché des droits du football en estimant que l'émergence de cet acteur "économiquement irrationnel" était une "mauvaise nouvelle". — Stephane de Sakutin afp.com

Ca a le mérite d'être clair. Le PDG de Canal , Bertrand Méheut, a sévèrement critiqué mardi l'entrée de la chaîne qatarie Al-Jazira sur le marché des droits du football en estimant que l'émergence de cet acteur «économiquement irrationnel» était une «mauvaise nouvelle».

Le 5 décembre, Al-Jazira Sport a décroché quatre des cinq lots lors de l'attribution des droits audiovisuels de la Ligue des champions pour la France sur la période 2012-2015, privant Canal des droits de la lucrative Ligue des champions de football dans le pays.

«Il ne faut pas être naïf, ni myope, un concurrent comme Al-Jazira qui agit en-dehors de toute rationalité économique, c'est une mauvaise nouvelle», a-t-il répondu lors d'un colloque où il était interrogé sur le danger d'une nouvelle bulle des droits sportifs liée à la concurrence de la future chaîne Al-Jazira Sport.

«Un acteur irrationnel économiquement, c'est une mauvaise nouvelle»

«La mauvaise nouvelle, c'est d'avoir un acteur irrationnel économiquement», a-t-il répété, avant d'ajouter qu'"en réalité, «l'objectif de la chaîne qatarie est avant tout le rayonnement culturel du Qatar».

M. Méheut a également souligné que Canal n'était pas prête à suivre Al-Jazira dans une course à la dépense massive pour l'achat de droits de diffusion.

«Le sport, c'est important, mais ce n'est qu'un des éléments de notre offre», et «nous sommes pourvus pour une période de quatre ans à partir de juillet 2012», avec «de très loin la meilleure offre», a-t-il expliqué.

«Et bien évidemment, nous n'allons pas nous battre sur tous les droits secondaires pour participer à une inflation que je ne souhaite pas suivre», a ajouté le PDG de Canal .

La chaîne payante française vient de remporter les droits de diffusion en France du premier choix des matches de la Ligue des champions de football.

Al-Jazira «a évincé TF1 indirectement»

Avec cette acquisition, Canal «améliore» son offre et obtient la «première affiche» de la compétition, dont la finale, selon le patron de la chaîne payante qui a obtenu ces droits pour la période 2012-2015 au détriment de TF1.

A compter de la saison prochaine, la Ligue des champions sera donc diffusée sur deux chaînes payantes, puisque Al-Jazira Sport, qui doit être lancée au printemps 2012, a emporté le droit de diffuser le reste des rencontres chaque saison.

Revenant sur cette nouvelle concurrence d'une chaîne étrangère, M. Méheut a estimé qu'«en réalité», c'est Al-Jazira qui «a évincé TF1 indirectement».

Enfin, à la question de savoir si la diffusion de la finale de la Ligue des champions sur Canal en clair était envisageable, M. Méheut a répondu «tout à fait!», en n'excluant pas une dérogation du CSA.