Football (Ligue 1) : le Racing relégué en Ligue 2

©2006 20 minutes

— 

Terminus, tout le monde descend. Sèchement battus dimanche par Nancy (1-3) – leur neuvième défaite en 19 matchs de Ligue 1 à la Meinau –, les coéquipiers de Stéphane Cassard évolueront au deuxième échelon national en juillet prochain. Une issue inexorable au terme d'une saison noire. « C'est très difficile à vivre, lâche le gardien strasbourgeois, consterné. Nous voulions bien finir devant nos supporteurs, mais nous n'avons pas su le faire. »

Le passage de témoin entre les deux derniers vainqueurs de la Coupe de la Ligue avait pourtant bien commencé pour le Racing, qui ouvrait le score par Amara Diané (17e). Mais il se transformait rapidement en fiasco suite au hat-trick réalisé en douze minutes par le buteur lorrain Elie Kroupi (20e, 24e, 32e). « Ce n'est pas ce match catastrophe qui nous précipite en L2, explique l'entraîneur Jacky Duguépéroux. Cela fait un bon bout de temps qu'on y est, depuis notre défaite contre Nantes je pense [0-1, le 8 avril]. La notion de plaisir, sur laquelle j'avais beaucoup insisté, était complètement absente. Nancy a su bien profiter de nos grosses lacunes. Trois joueurs ont été à leur niveau, pas plus. Avec cet état d'esprit, même en L2, on n'aurait pas terminé dans la première moitié de tableau. » Bien qu'il lui reste encore deux déplacements parmi l'élite à Marseille puis à Auxerre, Strasbourg peut déjà se projeter dans le futur. « Ce n'est pas la première fois que le club descend. Il saura s'en remettre, prédit Jacky Duguépéroux. Mais on doit vite penser à l'avenir. »

Jérôme Sillon