Football : Fabien Barthez remobilise ses troupes

©2006 20 minutes

— 

L'Olympique de Marseille n'enverra pas ses titulaires disputer le match vedette de la 29e journée de L1 de football contre le Paris SG dimanche estimant que "la sécurité n'est pas assurée pour ses supporteurs" à qui il a demandé "fermement" de ne pas effectuer le voyage, avait annoncé vendredi le président de l'OM Pape Diouf.
L'Olympique de Marseille n'enverra pas ses titulaires disputer le match vedette de la 29e journée de L1 de football contre le Paris SG dimanche estimant que "la sécurité n'est pas assurée pour ses supporteurs" à qui il a demandé "fermement" de ne pas effectuer le voyage, avait annoncé vendredi le président de l'OM Pape Diouf. — Anne-Christine Poujoulat AFP

« Il faut vite se remettre au boulot car on a trois autres finales qui nous attendent. » Fabien Barthez, le gardien et capitaine de l'Olympique de Marseille, a déjà oublié la finale de Coupe de France perdue samedi au Stade de France face au PSG (2-1). A bientôt 35 ans, l'expérimenté portier olympien multiplie depuis samedi les discussions avec certains joueurs comme Ribéry et Maoulida, toujours très affectés par la défaite face aux Parisiens. « J'essaie d'expliquer à mes coéquipiers qu'en football, tout va très vite dans un sens comme dans l'autre, confie Barthez. Les défaites font partie d'une carrière. La mienne a été faite de super moments mais aussi d'échecs. Il faut avoir conscience que c'est un bonheur d'être encore en course pour la Ligue des champions aujourd'hui. Il ne faut pas gâcher notre fin de saison en pensant à cette finale perdue. »

L'occasion est en effet trop belle de rebondir dès demain à Auxerre (7e), pour le compte de la 36e journée de Ligue 1. « On a notre destin entre nos mains, estime le “divin chauve”. Il faut que tout le monde se mobilise parce qu'on joue notre saison lors des trois prochaines rencontres de Championnat. La possibilité d'accrocher une troisième place [synonyme de tour préliminaire de Ligue des champions] est bien réelle. Si on finit troisièmes, il y aura de bons moments à vivre. Et la saison prochaine, plus personne ne pensera à la finale perdue samedi... »

Après le déplacement à Auxerre, l'OM, actuellement 6e de L1, accueillera Strasbourg (18e) le 6 mai. Avant un dernier voyage décisif à Bordeaux (2e), le 13 mai. S'ils veulent se qualifier pour une Coupe européenne l'an prochain, les Phocéens devront impérativement gagner au moins deux de leurs trois derniers matchs. Un défi de taille.

Fred Azilazian

Le portier olympien s'est expliqué hier sur les raisons de son absence à la remise des médailles, samedi au stade de France. « J'ai soudain été pris d'une envie pressante, a-t-il assuré. Je suis donc descendu aux vestiaires. J'y ai rencontré Anigo et Acariès, avec qui j'ai échangé quelques mots. Lorsque j'ai voulu remonter, la cérémonie était déjà terminée. » Un simple contre temps pour Barthez qui a tenu à rappeler qu'il n'avait « aucun problème vis-à-vis de la Ligue ou de la Fédération ».