Football (Ligue 1) : entre Lille et Lens, la bataille fait rage

©2006 20 minutes

— 

Le verdict approche. Samedi, lors de la 36e journée de Ligue 1, Lens a écrasé Lille (4-2), dans un derby bouillant ponctué par deux expulsions (Demont pour le Racing et Mirallas pour Lille) et autant de bagarres générales. A deux matchs du terme du Championnat, les Sang et Or (5es) pointent désormais à deux petites longueurs de leurs voisins lillois (3es).

Le Losc, auteur d'une saison jusqu'ici beaucoup plus régulière que le RCL, va-t-il craquer sur la fin ? « On n'a pas dit notre dernier mot. On est plus à l'aise pour aller chercher une place que pour la défendre », confie Claude Puel, l'entraîneur des Dogues. Côté artésien, « tout redevient possible pour la Ligue des champions, sourit Gervais Martel, le président. Quand on y croit, on peut renverser des montagnes. » Revenu dans la course, Lens a aussi marqué les esprits. « On avait l'impression d'être des moins que rien par rapport au Losc depuis deux ans. Moi, je pense que les deux équipes font une bonne saison », clame le coach Francis Gillot. Les Lillois apprécieront.

Le duel à distance entre les deux formations promet d'être passionnant. Le calendrier, lui, s'annonce légèrement favorable aux Lensois. Ils iront au Mans avant de recevoir Nantes, deux équipes démobilisées. Pour les Lillois, c'est à Rennes – un concurrent direct qui ne compte que deux points de retard avec un match en moins à disputer demain soir contre le PSG –, que le Championnat se terminera. Auparavant, Lyon est attendu samedi au Stadium Nord. Le quintuple champion de France avait concédé sa première défaite de la saison contre le Losc (1-3), le 16 décembre dernier à Gerland. Mais Gérard Houllier, actuel entraîneur de l'OL et ancien de Lens, prévient : « On veut remettre les pendules à l'heure. »

Antoine Maes