Phil Goss attendu au tournant

— 

« Ce n'est pas parce qu'il est Américain que je suis dans l'obligation de le mettre sur le parquet. » Deux jours après le succès remporté par l'Asvel à Hyères-Toulon (78-87), Pierre Vincent est revenu hier sur la sanction infligée à son joueur qu'il a rappelé définitivement sur le banc après seulement 2'49 de jeu. « On peut rater des choses, mais ce qui est inacceptable, c'est le manque de discipline collective », a indiqué le coach de la « Green Team ». L'ancien joueur de Varèse aura-t-il retenu la leçon ? La réception d'Ostende, ce soir (20 h), pour le compte de la 4e journée de l'Eurocoupe, devrait en apporter la réponse. Mais Paul Lacombe ne doute pas que « les choses vont se régler. » « Phil est un grand garçon et Pierre sait ce qu'il a à faire », a ajouté l'arrière villeurbannais. Ce dernier a été l'un des grands bénéficiaires de la mise à l'écart de son coéquipier même si Pierre Vincent estime qu'il doit canaliser son énergie. « J'ai parfois tendance à m'enflammer. J'en suis conscient. Ce doit être un défaut de jeunesse », sourit l'intéressé.S. M.