Gerald Piqué du FC Barcelone lors du match contre  Rayo Vallecano le 29 novembre 2011.
Gerald Piqué du FC Barcelone lors du match contre  Rayo Vallecano le 29 novembre 2011. — EFE/SIPA

FOOTBALL

Piqué aurait cherché une suspension volontaire

Piqué aurait été à la pêche au cinquième carton jaune...

Des comptes d’apothicaires. Le clasico espagnol opposant le Real au Barça  (le10 décembre) obnubile tant les joueurs qu’ils se mettent dans les dispositions «optimales» pour jouer ce fameux match.  C’est ce qu’a fait mardi soir Piqué (Barca) contre  le Rayo Vallecano (4-0) en poussant l’arbitre à bout, affirme Marca. Avec déjà 4 jaunes reçus, Piqué a été sanctionné à la 84e minute pour avoir essayé de gagner du temps et récolte donc d’une suspension pour le prochain match, contre Levante samedi prochain, et s’assure ainsi d’être sur la pelouse de Bernabeu le 10 décembre.

Un match de suspension supplémentaire?

Une attitude limite qui ne semble pas déranger son entraineur, Pep Guardiola, qui a nié toute manipulation du joueur, «l’arbitre étant seul maitre des décisions». Piqué pourrait tout de même être sanctionné par la Fédaration espagnole de football qui a édicté une loi contre ce genre d’attitude, et Piqué pourrait écoper «d’un match de suspension supplémentaire, ainsi qu’une amende de 600 euros», et dans ce cas, louper le match conter le Real.