Equipe de France: Laurent Blanc regrette que ses joueurs aient «un peu la tête avec leur club»

FOOTBALL Les Français n'avaient pas l'air captivés par le match amical contre la Belgique (0-0)...

Propos recueillis par Antoine Maes

— 

Le sélectionneur de l'équipe de France, laurent Blanc, observe Adil Rami lors d'un match amical contre la Belgique, le 15 novembre 2011, au Stade de France.
Le sélectionneur de l'équipe de France, laurent Blanc, observe Adil Rami lors d'un match amical contre la Belgique, le 15 novembre 2011, au Stade de France. — F.FIFE/AFP

Il l’avait dit en début de rassemblement, l’enjeu de ces matchs sans enjeu contre les Etats-Unis et la Belgique, c’était «le jeu». Mais Laurent Blanc ne peut vraiment pas faire le mariole après les deux parties sans relief livrées par ses joueurs. A un peu plus de sept mois de l’Euro, les Bleus sont très loin de se montrer rassurants. Mais le sélectionneur français veut croire que le retour des matchs importants signifiera aussi celui de la qualité de son collectif.

Est-ce qu’un match comme celui-ci, sans rythme ni but, vous donne des certitudes sur l’état de forme de certains joueurs?

Quand ils rejoueront avec leur club, on en aura d’autres, des certitudes. C’est une période difficile, avec des échéances importantes. Des gens ont peut-être plus la tête avec leur club. Mais il n’y a que les joueurs de foot qui peuvent comprendre ça.

Quelle analyse faites-vous de ce match?

Que pour faire un bon match, il faut deux équipes. Sans vouloir manquer de respect aux Belges, ils ont une équipe plutôt défensive. D’ailleurs, ils nous secoués, et ils ont aussi été très physiques.

Le seul point positif du match, c’est qu’encore une fois, vous ne prenez pas de buts?

Oui, quand on fait deux matchs sans encaisser de buts, on peut être satisfait. Mais dans le domaine offensif, on a été un peu naïfs, un peu tendres.

Vous êtes inquiet du niveau de votre équipe?

Vous, vous êtes inquiets. J’espère que ce ne sera pas la vérité du mois de mai…Je vous rappelle aussi qu’on a quelques joueurs blessés. Quand ils reviendront, on va récupérer des joueurs avec de l’expérience et plus de volume de jeu.

La Croatie et le Portugal ont passé les barrages, ce qui signifie que vous allez vous retrouver dans le 4e chapeau lors du tirage au sort de l’Euro. Vous redoutez un groupe de la mort?

On se méfie de toutes les nations. Dans le chapeau 1, elles sont toutes très fortes, voire injouables. Quant au groupe de la mort… Ça fera de belles affiches! Tout le monde espère un bon tirage. Mais pour en avoir parlé avec le sélectionneur hollandais par exemple, je suis aussi convaincu que les autres veulent éviter la France.

Un mot sur la performance de Franck Ribéry?

Je ne vois pas pourquoi j’aurai une analyse individuelle uniquement sur Franck. Globalement, par contre, on a été très moyens.

>> Revivez France-Belgique en live comme-à-la-maison