Kelly Slater n'est finalement pas (encore) champion du monde

SURF La fédération a fait une erreur de calcul...

B.V.

— 

Surfeur de tous les records, "l'extra-terrestre" aux yeux vert d'eau étincelants, est devenu, à tout juste 20 ans, le plus jeune champion du monde de surf de l'histoire en 1992, lors de sa première année complète sur le circuit face aux stars de l'époque Tom Curren, Tom Carroll ou Sunny Garcia.
Surfeur de tous les records, "l'extra-terrestre" aux yeux vert d'eau étincelants, est devenu, à tout juste 20 ans, le plus jeune champion du monde de surf de l'histoire en 1992, lors de sa première année complète sur le circuit face aux stars de l'époque Tom Curren, Tom Carroll ou Sunny Garcia. — Mark Ralston AFP/Archives

Ça, c'est une vraie belle boulette. Alors qu'elle avait annoncé le 11e titre de champion du monde de Kelly Slater il y a quelques jours, l'ASP, Fédération internationale de Surf, est revenue sur sa décision en invoquant une «erreur de calcul».

«Il y a eu une erreur avec notre système de calcul de points», explique Renato Hickel, le manager de l'ASP. «Au final, nous sommes les seuls responsables pour tout ça. Nous présentons nos excuses aux fans, aux surfeurs, ainsi qu'à Kelly Slater et Owen Wright».

Une seule série entre Slater et le titre

Owen Wright, c'était le principal concurrent de Slater pour obtenir le titre. Et désormais, il a une nouvelle chance de l'emporter. Mais elle est maigre, puisque Slater sera cette fois définitivement champion du monde s'il gagne une seule série avant la fin de la saison.

Pas vraiment rancunier, Slater a lâché un petit «Rendez les T-shirts et les casquettes!» sur son compte Twitter.