Letizi et Landreau à la croisée des chemins

©2006 20 minutes

— 

« On va scruter mes faits et gestes ? Cela fait longtemps que j'ai l'habitude... » Avant d'affronter le Paris Saint-Germain, Mickaël Landreau affiche sa sérénité. Annoncé au PSG la saison prochaine, le portier international pourrait pourtant gamberger à l'idée d'enterrer les dernières chances de qualification européenne de son futur club. Pour le Paris-SG, une participation en Coupe d'Europe l'an prochain passe en effet par un exploit à la Beaujoire, où les hommes de Guy Lacombe avaient été accrochés (0-0) le 25 février dernier, grâce notamment à un excellent Landreau. « J'aurais eu la même motivation, quel que soit l'adversaire, assure le gardien du temple nantais. Partir sur une nouvelle victoire en Coupe de France, ce serait incroyable. »

A la fin de la rencontre, ce soir, Landreau ira peut-être saluer Lionel Letizi, qui devrait défendre le but du PSG aux dépens de Jérôme Alonzo, tout juste revenu de blessure. Sauf coup de théâtre, l'ancien Messin quittera la capitale à la fin de la saison. Lassé du manque de stabilité au sein du PSG, celui qui avait perdu son poste de titulaire après l'arrivée de Guy Lacombe n'a pas oublié la demi-finale de Coupe de France 2004. Après être passé au travers sur l'égalisation de Mario Yepes, Letizi s'était rattrapé lors de la séance des tirs au but en écartant une balle de match contre Emerse Faé. Nul doute que Guy Lacombe signerait tout de suite pour un tel scénario.

S. B.