La fête des voisins endeuillée à Mulhouse

— 

Ce 6e tour de la Coupe de France contre le FC Mulhouse devait être une grande fête pour l'Anatolie Mulhouse (D1). Servet Cetin, dirigeant du club, promettait lors du tirage au sort : « De l'ambiance et du spectacle. » Car le club de la communauté turque se réjouissait de recevoir son illustre voisin qui évolue en CFA, dimanche à 14 h 15. Et ce derby est aussi le premier match de la compétition joué à domicile par l'Anatolie Mulhouse après cinq qualifications obtenues à l'extérieur.
Mais le match est endeuillé à la suite du tremblement de terre de dimanche dernier, qui a fait plus de 450 morts dans l'est de la Turquie. « On vit au rythme de notre pays natal, avoue Cetin. Tout ce qui se passe en Turquie nous affecte mentalement. » Dimanche, le club demandera aux arbitres la possibilité d'observer une minute de silence. En revanche, il ne lancera pas d'appel aux dons. « On est juste un club de foot. La Croix-Rouge ou des associations de la communauté gèrent très bien les choses », explique le dirigeant du club turc. Celui-ci se mobilise par contre pour que la ville de Mulhouse ne limite pas l'affluence à 300 spectateurs pour ce derby.F. H.