Rugby: Toulouse ne reverra peut être plus Caucaunibuca

RUGBY Le fantasque ailier fidjien a été opéré du genou...

A Toulouse, Nicolas Stival

— 

Rupeni Caucaunibuca, le 27 mai 2011, au stade Vélodrome de Marseille.
Rupeni Caucaunibuca, le 27 mai 2011, au stade Vélodrome de Marseille. — GERARD JULIEN / AFP

Le manager général du Stade Toulousain Guy Novès a indiqué mercredi matin que Rupeni Caucaunibuca venait d’être «opéré d’un genou», et  que «la suite de sa saison était compromise». Le contrat de l’ailier fidjien (31 ans) expirant en juin prochain, il est probable que l’on ne reverra plus «Caucau» évoluer sous les couleurs du champion de France.

Ressuscité l’an dernier, invisible cette saison

Arrivé voici un an comme joker médical, l’ancien Agenais, autant réputé pour son talent que pour ses frasques extra-sportives, avait connu une véritable résurrection sportive. Auteur de deux essais en demi-finales du Top 14 contre Clermont (29-6), il avait été titularisé lors de la finale remporté face à Montpellier (15-10). Cette saison, Caucaunibuca n’a joué que lors de la première journée du Top 14, à Bayonne (18-13), le 26 août. Entré en seconde mi-temps, l’ailier fidjien était sorti un quart d’heure plus tard, victime d’une blessure à la cuisse gauche, déjà fragilisée lors de la préparation estivale. 

Son «chaperon» quitte le club

L’indisponibilité estimée alors à «quatre à cinq semaines» par le staff toulousain s’était étirée jusqu’à aujourd’hui, et la révélation de son opération à un genou. Par ailleurs le compatriote et «chaperon» de Caucaunibuca, l’ailier Vilimoni Delasau, va quitter le club, à l’issue de son contrat joker Coupe du monde qui s’achève lundi, tout comme le pilier néo-zélandais Carl Hoeft et les talonneurs argentins Alberto Vernet-Basualdo et Eusebio Guinazu.