Coupe de la Ligue: Dijon–PSG est à revivre en live comme-à-la-maison (3-2, score final)

B.V.

— 

L'entrée en matière dans la compétition sera moins roborative pour le PSG, leader du championnat, avec un déplacement chez les promus de Dijon. Un adversaire que les Parisiens --hasard du calendrier-- viennent de battre en L1 ce dimanche (2-0) sur un doublé de Nene.
L'entrée en matière dans la compétition sera moins roborative pour le PSG, leader du championnat, avec un déplacement chez les promus de Dijon. Un adversaire que les Parisiens --hasard du calendrier-- viennent de battre en L1 ce dimanche (2-0) sur un doublé de Nene. — Thomas Samson afp.com
Dijon-PSG 0-0

Joli réaction des Dijonnais, qui n'ont rien lâché en étant menés 2-0 après à peine 20 minutes de jeu. Et on peut voir encore qu'en Ligue 1, quand on gueule sur les arbitres le dimanche, on est avantagés le mercredi. C'est toujours bon à savoir.
94': C'est terminé. L'arbitrage maison de M. Castro et les faiblesses défensives du PSG auront suffi à Dijon pour rejoindre les quarts.
93': Encore une faute sifflée sur Lugano. Faut pas exagérer les l'arbitre.
92': Avec l'effet d'optique, on a cru que la frappe de Nenê allait tout droit en lucarne. Elle a fini en touche.
90': 5 minutes d'arrêts de jeu...
89': Dijon tient à onze derrière. Le PSG n'est pas non plus très virulent.
86': Jovial sort, remplacé par Corgnet. Mais c'est pas grave, je vais tous les appeller Corgnet maintenant.
85': @Boucot: Sur le but, sur le but. Faute de frappe.
84': Main de Jovial, coup franc bien placé pour Paris.
83': Toujours pas de Pastore sinon.
81': C'est Mr. Joubert qui arbitre ou quoi?
79': Ohhh on est pas passé loin du 4-2 en contre. Mais Jovial a raté le cadre.
75': Menez, après avoir dribblé toute la défense, feinte sa propre jambe droite avec sa jambe gauche. Dur dur d'être un artiste.
73': C'est fort Alamo sur le but de Dijon. Mais Jovial dégage tous les ballons.
71': Encore la barre pour Paris!! Menez fait ce qu'il veut côté droit et donne en retrait à Gameiro qui trouve le moyen de louper ça à deux mètres du but. Incroyable PSG ce soir.
69': Voilà: Nenê et Gameiro sont dans la place. A la place de Bodmer et Erding, pas trop mal ce soir.
68': C'est pas encore tout à fait perdu pour le PSG quand même: ils peuvent faire rentrer Pastore, Nene et Gameiro. Un banc sympa, mine de rien.
66': En tout cas, pour avoir été au Parc des Princes dimanche lors de la victoire du PSG sur Dijon, je trouve que cette revanche est pour l'instant largement méritée pour Dijon. Les Bourguignons avaient été énormes et ne méritaient pas de perdre.
65': Paris fait semblant de vouloir pas se faire éliminer trop vite de la Coupe de la Ligue. Bahebeck touche la barre sur un coup franc lointain.
63': "Celle-là, je l'aurai arrêté" signé Sirigu et Coupet.
62': C'est Jovial qui y va... (le vrai Jovial, hein)... C'est au fond malgré le bon plongeon de Douchez.
61': Penalty pour Dijon! Quand c'estr pas Lugano, c'est Camara. Une main bien stupide dans la surface.
60': Oh les mecs arrêtez tout: Lugano a fait une bonne action défensive!
58': Ohhhh joli débordement de Menez qui a failli planter le même but que Pastore face à Lyon il y a 3 semaines.
56': Grosso merdo, le PSG domine cette deuxième mi-temps. Comme souvent d'ailleurs cette saison, le club de la capitale prend le dessus autour de la 60e.
53': Nouvelle belle frappe de Bahebeck, bien arrêtée par Jovial, enfin le gardien.
52': Enfin je sais pas si c'est vraiment Jovial mais comme son nom me fait marrer quand je sais pas qui c'est je le choisi lui.
50': C'est quand Lugano prend un jaune qu'on s'aperçoit qu'il n'en avait pas déjà un. Du coup, il reste sur le terrain après ce coup de coude bien vilain sur Jovial.
49': On m'indique que Lesly est aussi un prénom de garçon. On me donne une référence à "Autant en emporte le vent" et une autre à l'acteur Lesly Nielsen. Oui, mes collègues n'ont pas tous le même niveau de culture.
48': Belle reprise de Jallet de 30 mètres. Bien captée par Tchagouni, le gardien de Dijon.
47': Je viens de me rendre compte que le petit frère de Malouda jouait côté dijon. Lesly, de son prénom. C'est pas un nom de fille ça d'ailleurs?
46': Bon ça va repartir en Côte d'Or. Lugano est toujours là côté parisien.
45': C'est la mi-temps. Paris a été bon, Paris a marqué, puis Lugano a fait n'importe quoi. Dijon a maintenant les cartes en main.
43': Bon bah on se dirige tranquillement vers la mi-temps. Un joli petit match de fin d'aprèm.
40': Du coup, Paris est complètement sous la flotte en cette fin de mi-temps. On ne voit plus Menez, Bodmer ou Bahebeck.
38': @Boucot: M'en parle pas. Dur retour sur terre.
36': Quelle catastrophe Lugano quand même. Je suis d'accord avec moi-même quand je dis qu'il est ciblé par les arbitres mais bon, il est vraiment nul à chier.
34':  Par contre ce but-là, il n'y a rien à redire! Dijon égalise grâce à Bérenguer qui s'amuse de Lugano et frappe croisé sous Douchez. C'est du grand n'importe quoi ce match.
32': C'est Sankharé qui le tire et... c'est au fond. Le syndrôme de l'ancien joueur du PSG qui marque n'est pas près de s'éteindre.
30': Ohhhh la bonne blague. Jovial se jette n'importe comment lors d'un contact avec Lugano => penalty. C'est le Yépès revival, les arbitres sifflent n'importe quoi à partir du moment où Lugano est dans le coup.
28': Bon sang Bahebeck et Erding qui marque, c'est quand même un jolie ôde à la maladresse. Comme quoi, dans la vie, il n'y a rien de rédhibitoire.
25': @Sunchy: Merci pour ton soutien sans faille. Néanmoins, j'ai fait cette blague à ma collègue de gauche, mais je la trouvais trop facile pour la faire à tout l'internet mondial.
23': Bon, si y en a un troisième avant la mi-temps, on coupe la télé hein. Merci le suspense.
22': Le deuxième but du PSG! Menez colle une danse mémorable à la défense de Dijon et donne en retrait pour Erding, qui foire complètement sa reprise mais ça finit au fond pas miracle.
19': Erding fait une percée digne de Maxime Médard dans la surface avant de faire le geste parfait et de décaler Jallet. L'homme qui a perdu 100% de ses cheveux en une demi-saison vendange façon Bakayoko belle époque.
17': La belle réaction de Dijon... Jovial centre mais Mandanne bombarde sa tête dix mètres au-dessus.
15': OHHHH POPOP BAHEBECK CLAQUE LA LUCARNE! Son petit enveloppé du droit est sublime et permet au PSG de mener 1-0
13': Joli coup franc pour le PSG, sur un magnifique plongeon de Menez.
10': A noter le retour en tant que titulaire de Matthieu Bodmer, qui s'est docn remis de sa déchirure. Bonne nouvelle pour le PSG ça, surtout quand on voit les dernières performances de Pastore.
8': C'est moi ou Jérémy Menez a perdu un peu de son ambition capillaire? On ne va pas s'en pleindre.
7': C'est quand même triste pour Mevlut tout ça, il joue trois matchs dans la saison et il est pas foutu de marquer contre Bratislava ou Dijon.
6': Poteau d'Erding!!!! Sur un superbe centre de Jallet. En deux temps il tombe sur le gardien puis le poteau.
4': A la vue de la compo parisienne, on a quand même du mal à comprendre quelle sera l'organisation. En gros, c'est un peu comme le Barça, tout le monde va là ou il veut à condition qu'il demande le ballon.
2e: Menez, pourtant bien fatigué, est là. Dijon a pas mal fait tourné, avec Jovial en pointe. Pour l'instant, Paris maîtrise bien le ballon, mais sans danger pour Dijon.

1e: C'est parti à Dijon, où Lugano est titulaire.

Quand on parle de la Coupe de la Ligue, il y a toujours deux points de vue. Celui des aigris qui parlent de ce trophée comme de la «Coupe Mickey» du foot français, où les centres de formations et les équipes réserves s’expliquent dans l’anonymat le plus complet. Et puis il y a celui des pragmatiques, qui considèrent cette Coupe Thiriez comme le moyen le plus simple (en trois ou quatre victoires on peut se retrouver au Stade de France) pour glaner un titre et s’envoyer en Coupe d’Europe. Toute la question est donc-là: dans quel camp se situe le PSG? Vu l’effectif du club de la capitale, on pencherait plutôt pour le deuxième…

On se donne rendez-vous à 17 heures pour  ce Dijon-PSG qui s’annonce pas vraiment bouillant.