L'Europe pour se relancer

jean christophe MAGNENET

— 

Les Cannois avaient remporté le match aller à domicile, mercredi dernier.
Les Cannois avaient remporté le match aller à domicile, mercredi dernier. — S. SENAUX / CHARDON ARDENT

La rencontre s'annonce délicate. Ce soir, les volleyeurs de l'AS Cannes seront en Autriche. Face à l'équipe du Posojilnica Aich-Dob, les hommes de Laurent Tillie vont disputer le match retour des 16e de finale de la Coupe d'Europe (CEV). Ils débarquent forts de leur victoire à domicile (3/1), la semaine dernière, à l'aller. « Le match avait été plus serré que ce que le score laisse penser », rappelle le coach des Cannois. Une victoire ce soir serait synonyme de qualification. En cas de défaite, un « set en or » sera disputé pour départager les deux équipes.

Nganga fixé dans deux semaines
« Se faire éliminer serait un coup dur », prévient Francis Nganga. Blessé au poignet, le capitaine cannois ne sera pas dans le groupe mais se rendra sur place pour soutenir ses coéquipiers. « Après notre défaite contre Toulouse, samedi soir en championnat, l'équipe s'est recentrée sur cet objectif européen », explique le joueur. L'AS Cannes a en effet réalisé une contre-performance le week-end dernier en Ligue A, et se retrouve à la 10e place du championnat. Une qualification européenne relancerait à coup sûr le groupe cannois, qui traverse un début de saison difficile.
Laurent Tillie doit en effet toujours composer avec un nombre important de blessés. Francis Nganga doit passer de nouveaux examens dans deux semaines et restera indisponible au moins jusque-là. Nicholas Cundy est également toujours en soins. Ce soir, Laurent Tillie espère la victoire, mais « surtout que personne ne se blesse », avant d'aller rencontrer Ajaccio samedi...