Le gros coup de mou du FC Nantes

— 

Prudent dans son analyse, lundi soir, au sortir de la défaite (2-1) de ses joueurs à Boulogne-sur-Mer, l'entraîneur Landry Chauvin s'est montré plus incisif, hier midi, après avoir revu le match à la télé. Pour rappel, les Canaris ont mené 1-0 sans être inquiétés jusqu'à la 82e minute avant de complètement s'écrouler…

« Dans le ventre mou de la L2 ! »
« On a été trop calculateurs, estime Chauvin. Inconsciemment, on s'est contentés de ce 1-0, on s'est mis dans le confort. On n'était pas actifs sur le porteur du ballon. On n'a pas été brillants, loin de là. » Un coach qui perçoit un coup de fatigue depuis deux matchs : « On sent qu'on est moins bien. Des joueurs ont besoin de fraîcheur. Il reste deux matchs (Lens puis Troyes) avant la mini-trêve internationale. Il faut les faire au mental. On n'a pas su avoir cet esprit de corps à huit minutes de la fin alors qu'on est quatrièmes… C'est que quelque part on ne méritait pas être à cette place ! » Le FC Nantes pointe ainsi après douze journées à la neuvième place de la L2. « Avec trois points de plus, notre début de championnat avait une autre gueule. Là, on est dans le ventre mou… »D.P.