Sport

Rallye de Catalogne - 1re journée: Loeb et Ogier commencent bien

Le Français Sébastien Loeb (Citroën DS3) était en tête du rallye de Catalogne, 12e et avant-dernière manche du Championnat du monde (WRC), vendredi à midi, devant Jari-Matti Latvala (Ford Fiesta RS), 2e à cinq secondes, et Sébastien Ogier, 3e dans l'autre DS3.

Contrairement à ce qu'il craignait avant le départ, Loeb n'a pas trop souffert d'ouvrir la route, en tant que leader du championnat, et de balayer l'épaisse couche de terre creusée, à peine, par le passage des voitures ouvreuses.

"Globalement, ça s'est plutôt bien passé pour nous. C'est plutôt rassurant, on a eu un avantage dans la première, parce que la poussière stagnait derrière nous, donc ça a dû être bien compliqué pour les autres", a expliqué Loeb à son retour au parc d'assistance de Port Aventura. "Vu qu'on doit balayer toute la journée, c'est bien d'avoir pu profiter de cette poussière ce matin".

Le septuple champion du monde a même été avantagé, dans l'ES1, par le nuage de poussière qu'il dégageait et qui mettait plusieurs minutes à retomber. Cela lui a permis de creuser d'entrée un petit écart sur Latvala et surtout Mikko Hirvonen, ex aequo avec lui au championnat.

Deux temps scratch pour Ogier

Hirvonen a même failli sortir de la route dès cette ES1: "On a raté un virage à droite, très rapide, parce qu'on n'y voyait rien à cause de la poussière, on est passés hors-piste, dans les bosses et les buissons, mais on n'a pas fait de dégât", a dit le Finlandais. Quant à Petter Solberg, dans sa DS3 privée, il a arraché une roue au bout de 15 km seulement, dans cette ES1.

Après les trois premières épreuves spéciales sur terre, dont seulement quelques courtes portions sur asphalte, Ogier, auteur de deux temps scratch sur trois (ES2, ES3), était idéalement placé, à moins de douze secondes de Loeb.

"On est partis vite, sans calculer quoi que ce soit ou trop regarder les +splits+ (ndlr: les temps partiels de Loeb et Hirvonen)", a raconté Ogier. "On a perdu beaucoup de temps à cause de la poussière et j'espère que ce phénomène ne va pas réapparaître dans la dernière spéciale (l'ES6, prévue en début de soirée), quand l'humidité va retomber".

Comme prévu, les Mini de Dani Sordo et Kris Meeke, moins performantes sur terre que sur asphalte, ont commencé en douceur. Leur ordre de passage était favorable mais leurs pilotes étaient très gênés, eux aussi, par la poussière des pistes catalanes.

Classement provisoire après l'ES3:

1. SébastienLoeb-DanielElena( FRA-MON/Citroën DS3) 52:28.9

2. Jari-MattiLatvala-MiikkaAnttila (FIN/Ford Fiesta RS) à 5.3

3. SébastienOgier-JulienIngrassia (FRA/Citroën DS3) à 11.9

4. MikkoHirvonen-JarmoLehtinen (FIN/Ford Fiesta RS) à 36.5

5. DaniSordo-CarlosdelBarrio (ESP/Mini John Cooper Works) à 57.4

6. KrisMeeke-PaulNagle (GBR-IRL/Mini John Cooper Works) à 1:24.6

7. MadsOstberg-JonasAndersson (NOR-SWE/Ford Fiesta RS) à 1:32.5

8. HenningSolberg-IlkaMinor (NOR-AUT/Ford Fiesta RS) à 1:48.6

...

Retardés:

Petter Solberg-Chris Patterson (NOR-GBR/Citroën DS3), roue arrachée (ES1)

Ken Block-Alex Gelsomino (USA-ITA/Ford Fiesta RS)

Meilleurs temps dans les épreuves spéciales:

Loeb 1 (ES1), Ogier 2 (ES2, ES3)

Note: la 1re journée continuait vendredi après-midi avec trois nouveaux passages dans les mêmes spéciales que le matin (ES4 à ES6), soit encore 80 km chronométrés, entre 16h42 et 19h28 locales (heure de passage de la première voiture).