La joueuse française de badminton Hongyan Pi, lors de son match en 16es de finale des Jo de Pékin face à la Japonaise Hirose, mardi 11 août 2008.
La joueuse française de badminton Hongyan Pi, lors de son match en 16es de finale des Jo de Pékin face à la Japonaise Hirose, mardi 11 août 2008. — Beawiharta/REUTERS

BADMINTON

Hongyan Pi en pleine course contre la montre

Blessée au mollet, la Française pourrait déclarer forfait...

A quatre jours du début des internationaux de France, Hongyan Pi ne sait toujours pas si elle tapera le volant, devant son public à Coubertin. La Française, victime d’un problème musculaire à un mollet, attend de passer une IRM lundi pour prendre sa décision. «A l’échographie, on ne voit pas grand-chose. C’est trop tôt pour l’instant.  Je ne m’entraînerai pas jusqu’à lundi», explique la numéro une française.

A l’Open du Danemark en début de semaine, Pi a ressenti «une crampe dans le mollet dès le début d’un match.» Contrainte d’abandonner, elle se contente depuis de séances en piscines, qui ne sollicitent pas ses appuis. Et craint fortement de ne pouvoir tenir sa place la semaine prochaine à Paris.

«Je ne suis pas très confiante pour l’Open de France puisque je ne m’entraîne pas du tout. Je le ferai si je suis à 100%, en forme. Chaque fois, comme c’est en France, je suis obligée de jouer, même avec des blessures. Maintenant, il faut aussi penser à la qualif olympique.» A neuf mois des Jeux, il ne faudra pas non plus se tromper d’objectif.