Toulouse : un pack pas très joyeux

©2006 20 minutes

— 

Entre blessures et crise de confiance, le paquet d'avants toulousain traverse actuellement – à l'image de toute l'équipe – une mauvaise passe. Incapables de mettre à la raison le pack du Leinster voici 15 jours, dominés par leurs homologues biarrots samedi dernier, les « gros » risquent aussi de souffrir demain soir, face notamment à la première ligne des Bleus (De Villiers, Szarzewski, Marconnet) . « On va jouer contre l'une des meilleures mêlées de France, prévient Serge Laïrle, l'entraîneur des avants Rouge et Noir. En plus, le Stade Français est également très performant sur les impacts physiques et en touche. »

Pour relever le défi en conquête, les Toulousains devront toujours composer sans le talonneur William Servat (hernie discale) et sans le 2e ligne et capitaine des Bleus Fabien Pelous (entorse du genou droit face à Biarritz), absent pour au moins un mois. Egalement blessé contre les Basques, le pilier droit Omar Hasan (écrasement du ménisque) reste incertain. Si les derniers tests, aujourd'hui, s'avèrent concluants, l'Argentin pourrait tenir sa place. Sinon, il sera opéré. Côté retours, le pilier Daan Human (fracture main) réintègre le groupe, en compagnie – peut-être – du nº8 Isitolo Maka (touché au mollet).

N. S.