Football (Ligue 1) : Les Dogues doivent lâcher les chevaux

©2006 20 minutes

— 

Trop bons élèves, les Dogues ? Demain, le Losc (4e) recevra Bordeaux (2e), lors de la 35e journée de L1. Un match décisif entre deux prétendants à la Ligue des champions. Le problème, c'est que les Lillois restent sur cinq matchs nuls consécutifs, « pas mauvais dans le contenu », estime le défenseur Matthieu Chalmé, mais au cours desquels les Dogues « n'ont pas été capables de se libérer », explique l'entraîneur Claude Puel.

Sans doute trop respectueux des schémas mis en place par le technicien nordiste, les Dogues ont ces derniers temps rangé les allumettes qui permettent de faire flamber un match. Un gros handicap à l'heure de se frotter à la meilleure défense du Championnat (19 buts encaissés). « Il faudra essayer de les contourner », réclame le milieu défensif Jean II Makoun. « Cela pourra peut-être se débloquer sur coup de pied arrêté », espère son compère de l'entrejeu, Mathieu Bodmer. Mais « les victoires ne se décrètent pas », souffle Puel. Outre un supplément d'âme, c'est donc d'un brin de folie dont le Losc devra faire preuve s'il veut viser plus haut que sa 4e place actuelle. « On a besoin de se retrouver, de vivre ça entre nous », explique l'entraîneur nordiste. C'est sans doute pour cette raison que les séances à huis clos se sont multipliées ces derniers jours. « On ne croit pas assez en nous. On se l'est dit, et ça devrait passer », poursuit Matthieu Chalmé. C'est à souhaiter si le Losc ne veut pas lâcher le Championnat après avoir été sorti par Paris (2-1) mardi soir, en quart de finale de la Coupe de France.

Antoine Maes