Bruno Cheyrou (football) : «On a une petite marge de sécurité»

©2006 20 minutes

— 

Bruno Cheyrou

Milieu de terrain des Girondins, 2es de L1.

Ce match à Lille (4e à 6 points de Bordeaux) est-il le plus important de votre saison ?

Oui, mais il l'est encore plus pour les Lillois car s'ils ne nous battent pas, ils auront beaucoup plus de difficultés à décrocher cette 2e place. Nous, on a une petite marge de sécurité. Si on fait un match nul, ce n'est pas dramatique.

Peut-on donc s'attendre à voir le Losc faire le jeu et Bordeaux attendre ?

On a vu que cela nous convenait plutôt, qu'on était capable d'aller chercher des résultats à l'extérieur en défendant bien. Il ne faudra pas non plus rester acculés devant notre but car sinon, on finira par encaisser un but.

Votre référence défensive reste le match nul obtenu à Lyon (0-0), le 5 février. Celui face à Lille va-t-il y ressembler ?

Cela va être un match très serré, de haut niveau avec pas mal d'intensité. Il n'y aura peut-être pas beaucoup de buts, de spectacle. Mais encore une fois, on n'est pas là pour faire plaisir à l'opinion publique, on est là pour être professionnels et performants.

Physiquement, les deux équipes semblent émoussées...

C'est vrai qu'on manque un petit peu de fraîcheur mais sur un match, on sera capable de se faire violence. On se battra car au bout, il y a une place en Ligue des champions à décrocher.

Quels souvenirs gardez-vous du Losc, où vous avez évolué de 1998 à 2002 ?

J'y ai vécu de merveilleux moments. Des bas-fonds de la D2 à la Ligue des champions. Humainement et sportivement, Lille m'a beaucoup appris.

Recueilli par Pierre Falar