«Tous les commentateurs se plantent à un moment ou à un autre», répond Jeanpierre à ses détracteurs

RUGBY Le journaliste de TF1 est très critiqué pour ses commentaires...

A.M.

— 

Christian Jeanpierre, qui commente les matchs de la Coupe du monde de rugby sur TF1, le 17 janvier 2011 à Paris.
Christian Jeanpierre, qui commente les matchs de la Coupe du monde de rugby sur TF1, le 17 janvier 2011 à Paris. — ALBAN PIERRE/SIPA

Les détracteurs de Christian Jeanpierre peuvent s’inquiéter. La plus belle phrase de sa carrière? «Elle reste à venir», explique le journaliste de TF1 dans une interview accordée à sudouest.fr. Si les scores d’audience sont excellents pour la chaîne depuis le début de la compétition, c’est la qualité des commentaires de la paire Jeanpierre-Lacroix qui suscite les critiques et attise la polémique. «Tous les commentateurs se plantent à un moment ou à un autre, et les consultants aussi, mais globalement, on fait le boulot. Ça demande beaucoup de travail en amont et une immense concentration», promet Jeanpierre.

Evidemment, il sera de nouveau au micro pour la demi-finale contre les Gallois, samedi matin. Et sans changer de méthode. «Quand on me reproche d'être trop chauvin, je réponds: «Et alors?». Quand les mecs se défoncent comme ça sur le terrain, tu as envie de leur rendre hommage. Les 10 dernières minutes de France - Angleterre, on est debout, la chemise tordue, la cravate à l'envers et on vit le truc» explique Christian Jeanpierre. Espérons que le pressing aura fini le boulot pour le match contre le pays de Galles.