L'Asul veut éviter que la situation se corse

— 

Deux matchs, deux défaites. Le retour en Ligue A de l'Asul se révèle ardu. A sa décharge, la formation de Fabrice Chalendar a dû se coltiner les deux derniers champions de France, Tours et Poitiers. Mais sa dernière prestation livrée mardi face aux Poitevins (1-3) a été encourageante. « C'était un match à notre portée », estime le coach lyonnais. « Nous aurions pu l'emporter face à un adversaire qui n'a pas évolué à son meilleur niveau, confirme l'ailier Jérémie Jambon. Mais l'équipe a bien réagi après la défaite concédée à Tours (3-0). Nous avons retrouvé de la combativité et de l'homogénéité. C'est positif pour l'avenir ». Après avoir pris conscience qu'ils pouvaient rivaliser avec l'un des gros bras du championnat, les Lyonnais doivent désormais engranger des points face aux formations moins huppées. C'est l'objectif qu'ils comptent relever, demain, à Ajaccio, même si l'environnement promet d'être hostile. « On y va pour prendre au moins un point », annonce Jérémie Jambon.S. M.