Javier Pastore juste avant son but face à Lyon, le 2 octobre 2011
Javier Pastore juste avant son but face à Lyon, le 2 octobre 2011 — G.FUENTES/REUTERS

FOOT

Ligue 1: Paris premier de la classe

Le PSG s'est imposé 2-0 face à Lyon...

Le patron, c’est Paris. Dans le premier grand virage du championnat, c’est Lyon qui a fini dans le fossé, poussé par un PSG qui occupe seul la tête de la Ligue 1 (2-0). Hier soir, les Parisiens n’ont pas survolé les débats, loin de là, et ce sont une nouvelle fois les 42 millions de Javier Pastore qui ont parlé. L’Argentin a inscrit son 5e but cette saison, sans avoir été royal dans le jeu, la marque d’un géant. Mais Jean-Michel Aulas peut se rassurer, si elle joue à ce niveau-là jusqu’en mai, son équipe devrait accrocher le podium, et sans l’argent du Qatar, dont il a raillé tout en finesse l’apport dans le championnat cette semaine.

 >> Revivez le match en live comme-à-la-maison

L’autre  information, c’est que la Ligue 1 est encore capable d’offrir des chocs qui tiennent leur promesse. Dans un stade plein jusqu’à la gueule, Lyon et Paris ont fait de la confrontation d’hier soir la plus aboutie depuis la reprise. L’OL s’y est procuré le moins de munitions, mais en a eu quand même. C’est surtout Bafé Gomis qui avait paumé en chemin l’efficacité qui l’accompagne depuis début août (49e, 71e). Pile la semaine où sa sélection en équipe de France faisait l’unanimité, le timing est mauvais, surtout si Laurent Blanc était devant sa télé.

Les Parisiens se sont donc offert les plus belles cartes, vendangées par Gameiro (5e), sauvées par Lloris (21e), ou stoppées par le poteau lyonnais (20e). C’est Jallet qui a enlevé tout suspens au temps additionnel (2-0, 90e). Mais Javier Pastore (1-0, 64e) avait pris soin de mettre son équipe sur les rails depuis un bail.