Football: Pour l'OL, le quotidien l'Equipe a «une volonté de nuire au club»

G.A

— 

Le match choc de la 9e journée de Ligue 1 est source de tensions de tous les côtés. A tel point que quand un journaliste de l’Equipe évoque le match PSG-Lyon de la saison dernière et que les versions divergent sur les faits, l’OL se défend à coup de communiqué.

Le 20 septembre 2010, le Paris Saint-Germain et l’Olympique Lyonnais se quittaient sur le score nul de 1-1 sur «un but hors-jeu de Gomis en fin de match», selon l’Equipe de dimanche. Cette position de hors-jeu est réfutée par l’OL qui trouve l’accusation «insidieuse mais surtout malhonnête». Et selon le quotidien sportif, c’est ce même jour où un «Jean-Michel Aulas acéré était descendu dans le vestiaire de l’arbitre, à la mi-temps», évènement qu’il «ne suffit pas d’écrire pour en faire une vérité», continue le communiqué.

«Tout le monde peut se tromper, mais pas celui qui écrit le contraire d'une vérité qu'il connait, accuse le communiqué publié sur le site de l’OL. Et s'il n'y a pas d'erreur, comment ne pas voir dans cet agissement de Jérôme Touboul et de L'Equipe, une volonté de nuire, un procédé délibéré de mettre une pression incongrue et infondée sur un match et son déroulement, sur l'ensemble des observateurs, des spectateurs à l'arbitre; comme si Jérôme avait choisi son camp! Seule certitude, un comportement indigne que l'Olympique Lyonnais dénonce.»