Golf : Woods, au nom du père

©2006 20 minutes

— 

Le nº 1 mondial Tiger Woods sera une nouvelle fois l'homme à battre, à partir d'aujourd'hui jusqu'à dimanche, à Augusta. Sur le légendaire parcours géorgien, rallongé de 141 mètres cette année (pour atteindre 6 807 mètres), Le Tigre tentera de semer une meute de prétendants aux dents longues. Quadruple vainqueur (en 1997, 2001, 2002 et 2005) du Masters, qui réunit les 100 meilleurs joueurs du monde, l'Américain en aura-t-il cette fois-ci la force ? Son père, Earl, lutte en effet depuis de longs mois contre un cancer de la prostate. « Je suis très fier de lui, confie le meilleur golfeur de la planète. Il a une volonté incroyable et, heureusement, il m'a transmis un peu de cette qualité. » Tiger Woods n'a d'ailleurs pas hésité à sacrifier sa préparation il y a quelques jours pour traverser les Etats-Unis et se rendre au chevet de son père.

Unique représentant tricolore à Augusta, Thomas Levet retrouvera quant à lui les greens ultrarapides d'un parcours qui lui a bien réussi l'an passé : le Parisien avait terminé 13e et signé la meilleure performance d'un Français au Masters.

F. Crudo