Rugby : La déception de Yannick Nyanga

©2006 20 minutes

— 

Yannick Nyanga est venu à Toulouse l'été dernier pour remporter des titres. Le sacre européen attendra encore au moins un an, après l'élimination en quart de finale samedi contre les Irlandais du Leinster (35-41). « C'est une grosse déception pour moi, avoue l'ancien flanker biterrois. Ceux qui ont déjà gagné la Coupe d'Europe [en 2003 et 2005] digèrent peut-être moins difficilement que moi cet échec. »

Le jeune international (22 ans, 19 sélections) n'a en tout cas rien à se reprocher sur ce match, où il a sûrement été le meilleur stadiste. « J'aurais préféré jouer un peu moins bien, mais que la victoire soit au bout », glisse l'auteur d'un des deux essais toulousains. Avant de se projeter vers le futur immédiat : « Il reste une compétition à jouer [le Top 14], soit six ou huit matchs [si Toulouse arrive en finale]. Il faut y aller à fond. De toute façon, on doit vite se ressaisir si on veut rivaliser samedi face à Biarritz [sur le terrain de Dax]. »

Nicolas Stival