Basket (Pro A) : la SIG veut rester en haut du panier

©2006 20 minutes

— 

Avancée à demain soir 20 h, en raison du concert de Bénabar samedi au Hall Rhenus, la rencontre de la 26e journée de Pro A face aux Champenois est la première d'une trilogie qui doit permettre à la SIG de consolider sa 2e place. Contre Reims (16e et qui ne s'est jamais imposé à l'extérieur cette saison), à Cholet (11e), mercredi prochain, et face à Hyères-Toulon (10e) trois jours après, les champions de France seront favoris et dans l'obligation de faire le plein.

Car la lutte pour le Top 4, qui dispense du premier tour des play-offs, fait rage entre Pau-Orthez (1er), Strasbourg, l'Asvel, Le Mans et Nancy, tous deuxièmes à égalité de points et à deux longueurs de l'Elan béarnais. « Il faut absolument gagner nos trois prochains matchs, même si on sait que c'est toujours délicat à Cholet, souligne le pivot franco-américain Crawford Palmer. On peut être contents de notre parcours (une seule défaite lors des huit matchs de la phase retour). Mais les choses sérieuses vont bientôt commencer. »

Aligné dimanche dernier à Paris (victoire 55-75) après une blessure à l'épaule et trois semaines d'indisponibilité, le capitaine strasbourgeois a réalisé une prestation encourageante (7 points et 4 rebonds en 14 minutes). A l'instar de ses coéquipiers, il a remarqué la difficulté du calendrier qui les attend entre le 18 avril et le 2 mai. Durant ces deux semaines, la SIG enchaînera trois déplacements consécutifs (Bourg-en-Bresse, Pau et Villeurbanne), précédés d'un autre en 8e de finale de Coupe de France... chez les Palois. « Si on les sort, on aura écarté un concurrent direct pour le ranking, dont les dirigeants parlent beaucoup, note Palmer. Mais nous les joueurs, ce qu'on veut, c'est un titre, en Coupe ou en Championnat. »

Jérôme Sillon