Le Paris-SG nouveau prend forme

©2006 20 minutes

— 

Malgré l'existence d'un accord entre Canal + d'une part, et le tandem Luc Dayan-Colony Capital de l'autre, l'officialisation de la vente du Paris Saint-Germain se faisait toujours attendre hier soir. La chaîne cryptée souhaitant soigner sa communication dans ce dossier épineux, l'annonce devait intervenir la nuit dernière ou ce matin.

En attendant, les grandes lignes du « nouveau » PSG prennent déjà forme. Sept ans après avoir accédé à la présidence de Lille, Dayan devrait ainsi succéder à Pierre Blayau à la fin de l'actuelle saison. En faisant de Rai son homme de base pour le projet sportif, l'actuel propriétaire de l'Entente Sannois-Saint-Gratien, qui va devoir vendre la majorité de ses parts dans le club du Val-d'Oise, a visé juste à en croire les forums Internet de supporteurs parisiens. Idole du Parc des Princes pendant son passage dans la capitale, le Brésilien devrait faire appel à son compatriote et ami Leonardo. En fin de contrat au Milan AC, où il tient le rôle d'ambassadeur, le cofondateur (avec Rai) de l'association caritative Gol de Letra pourrait se voir offrir le même poste dans le club qu'il a fréquenté lors de la saison 1996-1997. Hier soir, Leonardo a toutefois précisé « n'avoir eu aucun contact avec le PSG ».

Si le budget devrait rester le même (autour de 70 millions d'euros), la remarque ne vaut pas pour l'entraîneur. Malgré les récents progrès de son équipe et ses deux ans de contrat, Guy Lacombe ne résistera sans doute pas au remue-ménage, Rai souhaitant débarquer avec un homme choisi par ses soins. Ce ne sera sans doute pas Luis Fernandez, qui a pourtant déclaré mardi sur l'antenne de RMC Info « être prêt à revenir au PSG dans un, deux ou trois ans».

Sébastien Bordas