Voile : Tripon et Douguet, amis à la lutte à travers l'Atlantique

©2006 20 minutes

— 

Amis à terre, adversaires en mer. Engagés séparément sur la Transat AG2R, les Nantais Armel Tripon (Gédimat) et Corentin Douguet (Leclerc-Bouygues Telecom) visent chacun le podium de l'épreuve en double qui s'élancera de Concarneau dimanche vers Saint-Barthélémy. « L'idéal serait de finir premiers et deuxièmes, plaisante Tripon. Personnellement, avec mon surplus d'expérience, un bateau rapide et un partenaire [Eric Drouglazet] rompu à cette course, j'ai des raisons d'y croire. »

Même son de cloche chez Corentin Douguet, associé à Thierry Chabagny, avec qui il avait terminé sixième de l'AG2R en 2002. « Prendre l'une des trois premières places serait une suite logique pour notre tandem, qui affiche 10 000 milles au compteur. »

Ambitieux, les deux derniers vainqueurs de la Transat 6.50 – Tripon en 2003, Douguet en novembre dernier – n'en sont pas moins conscients de la concurrence. « Dix à quinze bateaux peuvent prétendre à la victoire », pronostiquent les deux compères, qui sortent de deux mois d'entraînement intensif au large de Port- la-Forêt. Derrière eux, deux autres skippers du département prendront également part à la course : Ronan Guérin (Aquarelle.com) et Damien Seguin (Des pieds et des mains), dont ce sera la première traversée de l'Atlantique.

Morgan Kervella