Ligue des champions : les Lyonnais ont pris une leçon de réalisme

©2006 20 minutes

— 

L'OL rate son final. Qualifiés jusqu'à la 88e minute pour les demi-finales de la Ligue des champions, mardi soir, les Lyonnais sont tombés de haut. Battus 3-1 à San Siro par le Milan AC, ils ont échoué pour la troisième année consécutive aux portes du dernier carré. Certains joueurs rhodaniens, sur le coup de l'énorme déception, évoquaient un manque de chance. Mais l'OL s'est surtout heurté au réalisme des coéquipiers de Filippo Inzaghi, qui ont converti les erreurs défensives lyonnaises de Fred, de Florent Malouda puis de François Clerc en autant de buts.

« Il faut parfois savoir perdre pour gagner », estimait après la rencontre le président Aulas, déjà tourné vers le futur. « On paye cher un relâchement coupable. Mais je crois qu'on a appris, cela peut être un grand pas pour la suite », positivait pour sa part le gardien international Grégory Coupet. Eliminés sur la scène européenne, les coéquipiers de Juninho vont désormais tenter de conquérir un 5e titre national et de remporter la Coupe de France.

S. I.