Boukpeti motivé en Slovaquie

— 

Son épaule va mieux. Blessé fin janvier, Benjamin Boukpeti a traîné pendant des mois une douleur tenace. « J'ai l'impression d'avoir retrouvé un bon niveau », sourit le Franco-Togolais de 30 ans, basé à Toulouse. Tant mieux, car les Mondiaux débutent aujourd'hui, à Bratislava, la capitale slovaque.
Boukpeti entrera en lice demain, en espérant se qualifier pour les demi-finales (vendredi), voire pour la finale (dimanche). L'objectif est simple : composter son billet pour les Jeux olympiques 2012 à Londres, où il espère confirmer le bronze conquis à Pékin, voici trois ans. « Il faut terminer parmi les quinze meilleures nations des Mondiaux », explique le kayakiste. En cas d'échec, il pourra se rattraper début février 2012 en Afrique du Sud. Les championnats d'Afrique offrent un ticket olympique à leur vainqueur.N. S.