A Marseille, André-Pierre Gignac veut revenir «dix fois plus fort»

FOOTBALL Après son faux départ à Fulham le dernier jour du mercato, l'attaquant marseillais est très revanchard...

Sandrine Dominique, à Marseille

— 

L'attaquant de l'OM André-Pierre Gignac, le 6 septembre 2011, à Marseille.
L'attaquant de l'OM André-Pierre Gignac, le 6 septembre 2011, à Marseille. — K.VILLALONGA/SIPA

Le couac du mercato l’a transformé. Dès la séance d’entraînement de mardi matin, on a bien vu que quelque chose avait changé chez André-Pierre Gignac. Motivé comme jamais lors des courses, le Martégal était quasiment en tête à chaque sprint. Chose assez rare pour être noté. Il en était de même lors des jeux avec ballon où avec Cheyrou comme partenaire, l’attaquant marseillais se montrait très appliqué.

Les signes ne trompent pas: APG a envie de prouver qu’il mérite bien sa place à l’OM, même si Didier Deschamps en a peut-être douté lors de la fin du mercato quand il l’a envoyé négocier son prêt à Fulham. Mais «l’histoire est oubliée» pour Dédé qui a clairement affiché sa motivation en conférence de presse: «Vraiment, je reviens avec une autre force en plus. Quand on est touché dans sa fierté, dans son égo, on revient dix fois plus fort. Aujourd’hui, je peux vous dire que je suis remonté comme une pendule pour mettre les choses au clair» assure-t-il.

Mais il sait que cela ne se fera pas du jour au lendemain. «Il ne me faudra pas une ou deux semaines pour revenir à mon meilleur niveau, car l'opération chirurgicale [pubalgie] que j'ai subie est assez importante. Je me donne le temps et dès que je serais à 100%, je vais tout donner pour bousculer la hiérarchie.» Et le tout avec le sourire, s’il vous plaît. Car comme il le dit de façon très lucide: «je ne vais pas faire la gueule au coach pour qu’il me mette au placard…»