Montoya profil bas

— 

Considéré comme un potentiel champion du monde lors de son premier Grand Prix en 2001, Juan Pablo Montoya n’arrive pas àconfirmer les espoirs placés en lui. Chez McLaren, le Colombien est régulièrement dominé en course par Kimi Räikkönen et cette saison ne semble pas déroger à la règle.Montoya en est bien conscient et a évoqué hier son avenir en F1. Car si
toutes les écuries sont prêtes à s’arracher Räikkönen, il n’en va pas de même pour son coéquipier. « Je réfléchis sur du long terme et pas seulement pour 2007 », reconnaît Montoya, dont le contrat s’achève à la fin de la saison. McLaren ayant déjà recruté Alonso, l’avenir du pilote colombien dépendra en grande partie du choix du Finlandais. Seule l’écurie RedBull semble pour l’heure s’intéresser au Colombien. « Juan Pablo est le genre de pilote qui pourrait faire progresser l’écurie », estime Christian Klien, l’actuel pilote RedBull.