Les Lyonnais peuvent voir l'avenir avec optimisme

Stéphane Marteau

— 

«Bienvenu au Top 14 ». A la sortie des vestiaires, Thomas Castaignède, l'ancien arrière international, aujourd'hui consultant pour Canal+, n'a pu s'empêcher de lancer cette petite phrase à Yvan Patet, le président du LOU. Battu dimanche par le Stade Toulousain (9-19), le promu lyonnais n'a pas été payé en retour de son investissement et poursuit son apprentissage du haut niveau. « Il aurait peut-être mérité d'obtenir le bonus sur la fin », admet, beau joueur, Jean-Baptiste Elissalde, l'entraîneur des lignes arrières du champion de France en titre. « ça se joue sur des petits détails », souligne Raphaël Saint-André, dont la formation avait déjà été privée du bonus défensif, la semaine précédente, contre Clermont (22-13). « C'est rageant, car ces deux points étaient vraiment à notre portée », estime le 3e ligne Vincent Clément. De fait, alors qu'on leur promettait les pires tourments, les Lyonnais ont démontré que leur place en Top 14 n'était pas usurpée.

« On ne lâchera rien »
S'il avait fait preuve d'un minimum de clairvoyance sur l'essai « casquette » inscrit par Toulouse et d'un peu plus de réussite dans son jeu au pied, le LOU aurait peut-être même pu s'offrir le scalp du tenant du titre. « On a vraiment réussi à contrarier cette formation, note Vincent Clément. On a réussi à imposer des séquences, à obtenir des pénalités intéressantes dans le camp adverse, à occuper le terrain, ce qu'on n'avait pas réussi à faire contre Clermont. La défense tient bon. On est même assez efficace dans ce secteur. » L'ensemble du club ne veut donc retenir que les aspects positifs de ces deux premières rencontres afin de mieux rebondir. « Je ne suis pas inquiet quand je vois la qualité de ce que nous avons produit contre les deux derniers champions de France », affirme Yvan Patet, impatient d'en découdre avec Agen, vendredi. « On ne lâchera rien. Ce n'est pas le genre de la maison », prévient Raphaël Saint-André.

Antoine Guillamon rejoint l'infirmerie

uère épargné par les blessures depuis le début de la saison, le LOU a perdu un nouveau joueur lors du match contre le Stade Toulousain. Touché au genou gauche et contraint de céder sa place dès la 19e minute, le jeune pilier Antoine Guillamon (20 ans) souffre d'une entorse. Si la durée de son indisponibilité n'est pas encore connue, tout porte à croire qu'il sera absent pour le déplacement à Agen, vendredi.