Des Irlandais sans peur

©2006 20 minutes

— 

Les joueurs du Leinster ne partent pas favoris face à Toulouse, qui a remporté ses cinq précédents quarts de finale européens au Stadium. Mais ils rêvent d'un exploit. « On croit beaucoup en nous, lâche Michael Cheika, l'entraîneur en chef. Nous n'aurons peut-être qu'une opportunité de marquer, mais nous devrons la saisir. » Le coach australien n'a plus aligné son équipe-type depuis deux mois. Un désavantage qui ne l'effraie pas. « Après le match à Bath [23-35, le 22 janvier], nous avons disputé deux matchs de Ligue celte et les joueurs qui sont restés ont élevé leur niveau. Nos internationaux sont partis disputer le Tournoi des VI nations. Ils ont ensuite disposé de quelques jours de repos et ils ont repris le 23 mars avec une grande envie de jouer ce match à Toulouse. »

Parmi ces cinq sélectionnés pour l'Irlande, le capitaine et vedette de la sélection, Brian O'Driscoll. « J'espère que nous prendrons du plaisir sur le terrain, avance le trois-quarts centre. Mais en même temps, je serais heureux de jouer un “rugby-pourcentage” [basé sur l'occupation du terrain] et de l'emporter par le plus petit écart... »

Nicolas Stival