Foot : Les Parisiens en quête de sérénité

©2006 20 minutes

— 

C'est dans un contexte pour le moins sensible (lire ci-dessous) que le PSG s'apprête à défier Bordeaux, dimanche soir (20 h 45, en direct sur Canal+) au Parc des Princes. Toujours en course pour une place européenne via le Championnat, les joueurs de la capitale n'auront pas la tâche facile face à un adversaire certes privé de plusieurs joueurs clés (Fernando, Darcheville et Chamakh notamment), mais qui reste sur une impressionnante série de 13 matchs sans défaite en Ligue 1.

Des statistiques girondines, Guy Lacombe n'en a que faire. Hier, le technicien aveyronnais a une nouvelle fois dénoncé les « perturbations extra-sportives », en référence à plusieurs articles évoquant les comptes du club. « A Paris, les problèmes sont multipliés par cent. C'est un contexte difficile mais j'essaie de recentrer tout le monde sur le terrain », souligne Lacombe.

Sur la pente ascendante depuis deux matchs, Vikash Dhorasoo doit également regretter l'agitation moindre qui régnait à Bordeaux, où il a passé une saison (2001-2002). « Nous étions partis pour réaliser la saison que réussissent les Girondins, confie l'international. Cette 2de place était un objectif pour nous et désormais nous regardons vers la 3e. Nos chances sont certes faibles mais pourtant bien réelles. »

S. Bordas

Selon L'Equipe, Luc Dayan, actuel président de l'Entente Sannois-Saint-Gratien, serait le favori pour racheter le PSG, mis en vente par son actionnaire majoritaire, Canal+. L'homme d'affaires pourrait rafler la mise pour 50 millions d'euros et envisagerait de nommer le Brésilien Rai directeur sportif du club.