Football (L1) : les Girondins sur un air de revanche

©2006 20 minutes

— 

A Bordeaux, tout le monde a encore en mémoire le match aller, sans doute la plus mauvaise prestation des Marine et Blanc de cette saison (0-2). Le choc au sommet de la 33e journée de L1 entre les Girondins (2es) et le PSG (8e), dimanche soir (20 h 45), est donc très attendu. Tout d'abord pour Ricardo qui retrouvera le Parc des Princes, un jardin qu'il a fréquenté en tant que joueur (1991-1995) puis entraîneur (1996-1998). Ensuite, pour les Bordelais, qui ont un rang à assumer.

« Ce rendez-vous est important à plus d'un titre, souligne Denilson, auteur de son troisième but de la saison, samedi contre Nice [1-0]. N'importe quel joueur rêve de participer à ce genre de match », ajoute le milieu de terrain brésilien avant d'énoncer les objectifs qui sont « de prendre 3 points pour avoir plus de tranquillité ». Ulrich Ramé pense lui aussi qu'il faut continuer dans cette voie. « Ce n'est pas parce qu'on a 7 points d'avance sur le 3e [Lille] qu'il faut s'arrêter là, lâche le capitaine bordelais. On va essayer de prendre notre revanche par rapport à l'aller. Ce match nous avait coupé dans notre élan, se souvient-il, c'était notre première défaite à domicile ».

Face au PSG, le manager brésilien devrait guider la même charnière centrale que contre Nice. Aux côtés de Marc Planus, David Jemmali s'attend à croiser souvent la route de Pauleta, son ancien partenaire. « Devant le but, il en rate rarement, mais j'ai l'avantage de le connaître mieux que les autres. Marc aussi... », lâche-t-il avec un sourire malicieux. Stéphane Deschamps

Contre le Paris Saint-Germain, dimanche soir, plusieurs titulaires manqueront à l'appel pour cause de suspension : le milieu de terrain Fernando et les attaquants Jean-Claude Darcheville et Marouane Chamakh.