« Je ne pouvais pas refuser les Bleus »

— 

L'ancien président délégué au sportif du RC Toulon, Philippe Saint-André, s'est exprimé hier à la mi-journée sur ses futures fonctions de sélectionneur des Bleus.

Comment réagissez-vous

à votre nomination

à la tête du XV de France ?
Je suis très fier d'avoir été choisi pour être l'entraîneur de la France pour les quatre prochaines années. Je me donnerai à 500 % à l'équipe de France. Même si Guy Novès a refusé le poste avant moi, quel honneur d'être derrière lui ! Après, bien sûr, j'étais venu à Toulon pour remporter un titre. La seule chose qui pouvait me faire partir, c'était les Bleus.
Quelles seront vos priorités

pour le XV tricolore ?
Pour moi, la première chose à laquelle je m'attacherai sera le travail. La seconde sera de m'entourer des meilleures compétences, mais je n'annoncerai rien avant la fin de la Coupe du monde. La 3e chose sera de se servir des clubs et des entraîneurs du Top 14, de discuter avec eux. Et la 4e sera d'utiliser le travail mené à Marcoussis. Je serai un chef de projet.Recueilli par S. D.