Mouhamadou Dabo arrive, miralem Pjanic sur le départ

Stéphane Marteau

— 

Mouhamadou Dabo (au 1er plan) a disputé 24 matchs de Liga avec Séville.
Mouhamadou Dabo (au 1er plan) a disputé 24 matchs de Liga avec Séville. — H. KALIS / REUTERS

Jean-Michel Aulas nous l'avait confié lundi soir. Après avoir été particulièrement discret sur le marché des transferts, l'OL allait se montrer actif lors des dernières heures du mercato. De fait, le club rhodanien a officialisé hier la signature de sa deuxième recrue estivale. Après Bakary Koné, c'est au tour du défenseur polyvalent Mouhamadou Dabo (24 ans), qui évoluait la saison dernière au FC Séville, de rejoindre Lyon. « C'est une opportunité pour franchir un pallier », a confié sur le site du club l'ancien international espoir qui s'est engagé pour une durée de quatre ans. Le montant du transfert s'élève à un million d'euros auquel pourra s'ajouter un maximum de 0,8 million de bonus. Après avoir acquis Bakary Koné pour deux millions d'euros, l'OL confirme ainsi sa volonté de recruter malin et de ne plus débourser des sommes inconsidérées.

L'AS Rome convoite Pjanic
Capable d'évoluer des deux côtés de la défense, voire dans l'entrejeu, Dabo avait déjà été pressenti pour rejoindre l'OL il y a deux ans afin de remplacer Fabio Grosso. Il avait finalement effectué une dernière saison à Saint-Etienne, son premier club pro où il a côtoyé durant six ans Bafétimbi Gomis qu'il considère comme son « frère ». Selon l'OL, son arrivée devrait permettre au club d'anticiper le probable départ du latéral droit Lamine Gassama et non celui d'Aly Cissokho. Courtisé par Newcastle, ce dernier était d'ailleurs présent hier après-midi pour la reprise de l'entraînement qui s'est effectué en petit comité en raison de l'absence de nombreux internationaux. En revanche, le départ de Miralem Pjanic à l'AS Rome était annoncé hier soir avec insistance par les médias italiens qui faisaient état d'un accord entre les deux clubs sur la base d'un transfert de 10 millions d'euros. Le club italien n'attendait plus que l'accord du joueur pour valider la transaction. Si ce transfert venait à se confirmer, il ne manquerait pas d'interpeller au regard du début de saison effectué par le Bosnien, auteur d'un but et de trois passes décisives. Sans compter que l'OL doit faire face aux absences prolongées de Gourcuff, Ederson et Grenier.