un voyage sur la réserve

rémi bostsarron

— 

Mathieu Chalmé (à droite) devrait profiter de l'absence des internationaux pour retrouver une place de titulaire.
Mathieu Chalmé (à droite) devrait profiter de l'absence des internationaux pour retrouver une place de titulaire. — R.duvignau/reuters

Les Girondins vont-ils arriver au stade Geoffroy-Guichard en mini-bus ? Ils se rendront en tout cas à Saint-Etienne en comité réduit, ce soir (20 h 45), puisque seuls seize joueurs ont été convoqués par Francis Gillot pour disputer le seizième de finale de Coupe de la Ligue. L'entraîneur bordelais fait avec les moyens du bord, dans un contexte original, puisque cette rencontre intervient pour la première fois en pleine trêve internationale.
« Je m'en suis aperçu il y a quinze jours, confie-t-il J'avais vu qu'il y avait un match de coupe à cette date-là, mais je ne pensais pas que ça concernait la Ligue 1. C'est télévisé, et si on veut avoir du spectacle, il faut avoir les meilleurs joueurs. Je ne vois pas trop l'intérêt de faire ça. » La surprise passée, l'ancien coach sochalien a donc dû se résoudre à composer avec les absences de huit internationaux et de deux blessés (Henrique et Bellion) pour composer un groupe expérimental, qu'intègrent des abonnés de la CFA, Kevin Olimpa, Evan Chevalier et Emiliano Sala.

L'occasion de se montrer
« Quand vous êtes amputés de tant de joueurs pour aller jouer à Saint-Etienne, c'est un peu faussé dès le départ, peste Marc Planus. Mais il faut prendre ce match comme du bonus. Il y a des joueurs qui parfois ne sont pas dans le groupe, et qui méritent de jouer. Peut-être qu'ils vont montrer quelque chose, qu'ils vont être revanchards, et ça, c'est positif. Moins il y a de compétitions, moins ça tourne, c'est normal. Donc tout le monde a envie qu'il y ait le plus de compétitions possibles. »
« Ceux qui ne jouent pas beaucoup doivent se montrer », confirme Francis Gillot, qui a notamment prévu de titulariser Olimpa dans les cages. D'autres auront en tête des enjeux particuliers : Lamine Sané, par exemple, appelé à compenser l'absence des habituels milieux défensifs, tentera de prouver qu'il ne brille jamais tant que dans cette position axiale qui lui tient à cœur. Une démonstration qui arrangerait bien Mathieu Chalmé, décidé lui à reprendre la place de latéral droit au Sénégalais.
Pour eux comme pour leurs coéquipiers, ces minutes de jeu supplémentaires sont de toute façon bonnes à prendre, selon Marc Planus. « Cette équipe-là a besoin de jouer, parce qu'elle est encore en rodage, affirme-t-il. On doit encore travailler. » Et même s'ils voyagent léger, son entraîneur prévient : « On n'y va en touristes. »

ayité à angers

Jamais apparu cette saison en Ligue 1, l'ailier bordelais Floyd Ayité (22 ans) a été prêté pour une saison à Angers (Ligue 2). Le Togolais avait déjà été prêté au SCO en 2008-2009, puis à Nancy en 2009-2010. La saison passée, il avait disputé sept matchs de championnat avec Bordeaux.