Nasri préférerait que Blanc lui dise certaines choses "entre quat'zyeux"

FOOTBALL Le milieu de terrain de Manchester City a accordé un entretien à France Football...

© 2011 AFP

— 

Samir Nasri et Patrice Evra lors d'un entraînement de l'équipe de France à Clairefontaine, en mars 2011.
Samir Nasri et Patrice Evra lors d'un entraînement de l'équipe de France à Clairefontaine, en mars 2011. — A.PIERRE/SIPA

Samir Nasri aimerait mieux que le sélectionneur Laurent Blanc lui «dise certaines choses entre quat'zyeux» plutôt que devant la presse, selon des propos du joueur à paraître dans France Football mardi. Blanc avait dit de Nasri devant la presse le 10 août: «Il doit faire mieux parce qu'il a des capacités pour faire mieux. J'attends plus de lui. On lui fait confiance, il doit nous rendre cette confiance.»

«Ca veut peut-être dire qu'il m'estime beaucoup, commente Nasri dans le bi-hebdomadaire. Mais, après ce n'est pas en le répétant publiquement que ça va s'améliorer. Ca arrive d'avoir des jours sans. J'ai une bonne relation avec lui et surtout Jean-Louis Gasset (adjoint de Blanc). Je sais qu'ils m'accordent leur confiance. Mais j'aimerais mieux que le sélectionneur me dise certaines choses entre quat'zyeux».

«Maintenant, si c'est vraiment ce qu'il pense en ce moment, à moi d'en faire plus et de lui montrer qu'il a tort», conclut sur ce sujet le nouveau joueur de Manchester City, qui a réussi ses débuts avec son nouveau club grâce à trois passes décisives, lors de la victoire à Tottenham (5-1), en championnat.