Voile: A peine parti, Francis Joyon chavire déjà

A.M.

— 

C’est ce qui s’appelle un faux-départ. A peine cinq heures après avoir pris la mer, Francis Joyon a chaviré sur IDEC. Parti à 2h heures française, il devait tenter de battre le record de la traversée de l’Atlantique d’ouest en est. A 7h, le skipper français voguait par 25 nœuds de vent quand une rafale a retourné son bateau.

Francis Joyon est immédiatement entré en contact avec son router, et les secours ont également été prévenu. En attendant qu’ils arrivent, il va rester à bord de son trimaran géant et devra patienter jusqu’à ce qu’un remorqueur arrive sur zone.