Matchs truqués: Leverkusen dans l'oeil du cyclone

©2006 20 minutes

— 

A trois mois de la Coupe du monde, le football allemand est agité actuellement par une affaire de matchs truqués qui a connu hier un nouveau rebondissement. Ancien manager du Bayer Leverkusen, Reiner Calmund a été entendu par la justice qui le soupçonne d'être intervenu pour « acheter » les trois dernières victoires de son club lors de la saison 2002-2003, ce qui avait permis à Leverkusen de se maintenir en Bundesliga. « Il existe des indices tangibles de manipulation », a indiqué le porte-parole du parquet de Cologne, Guenther Feld. Parmi ces indices, une somme de 580 000 euros versée par Calmund à un agent de joueur sans aucun autre motif que de « réserver » d'éventuels transferts, ce qui n'a pas convaincu les enquêteurs.

Hier, la fédération allemande (DFB) n'a pas souhaité faire de commentaire sur cette affaire qui tombe au plus mauvais moment. Un an après l'aveu d'un arbitre qui a reconnu avoir été corrompu par des parieurs, l'Allemagne a encore du ménage à faire avant de devenir le centre d'intérêt de la planète football.