Loris Capirossi éclipse Rossi

©2006 20 minutes

— 

La saison 2006 a débuté de façon fracassante à Jerez avec la victoire de Loris Capirossi, auteur de la pole, et la chute de Valentino Rossi, finalement quatorzième. Dès le premier virage, Toni Elias envoyait au tapis le septuple champion du monde avant de s'excuser platement après la course.

Valentino Rossi repartant de très loin, la lutte pour la victoire se jouait entre Capirossi et Pedrosa. Longtemps menaçant, l'Espagnol devait laisser la victoire au pilote Ducati. Capirossi remportait à Jerez le sixième Grand Prix de sa carrière en catégorie reine. « On ne pouvait pas rêver mieux, cela prouve à tout le monde que les pneus Brigestone sont aussi bons en course qu'aux essais », expliquait le pilote italien.

Après la course, Valentino Rossi reconnaissait avoir déjà grillé un joker en Espagne, rappelant qu'il s'était imposé lors du premier Grand Prix des cinq dernières saisons. Randy De Puniet a lui abandonné, souffrant de la main après une chute lors des essais hier matin.