Foot - L1: Le Racing revient sur les talons de Troyes

©2006 20 minutes

— 

Plus que deux points. Le match nul obtenu par les Alsaciens, samedi à la Meinau devant le Losc (2-2), leur permet de réduire encore l'écart qui les sépare de Troyes, le premier non relégable, battu à Rennes (2-0). A six journées de la fin du Championnat, la lutte pour le maintien s'annonce passionnante. « Je dirais plutôt usante, surtout nerveusement, nuance le défenseur central Cédric Kanté. La passion, on verra quand on jouera les premiers rôles... »

Auteurs d'un très gros match – « sans doute nos meilleures soixante-dix premières minutes de la saison », dixit l'entraîneur Jacky Duguépéroux –, les Racingmans n'ont pas épargné les nerfs de leurs supporteurs. Menés au score après deux buts du Lillois Kader Keita (0-1, 9e et 1-2, 80e), ils ont réussi à trouver les ressources pour égaliser les deux fois. La première par Alexander Farnerud (1-1, 31e), qui parvenait à concrétiser une de ses quatre grosses occasions. Et la seconde par l'inévitable Amara Diané (2-2, 90e), qui profitait d'une mésentente dans la défense nordiste pour inscrire son 8e but en Ligue 1 et soulager la Meinau. « Psychologiquement, c'est important de se rapprocher à deux longueurs de la 17e place, souligne “Dugué”. Tous les points vont valoir de plus en plus cher. Tout le monde veut sauver sa peau. Ça restera un Championnat à quatre jusqu'au bout et il ne faudra pas lâcher. J'espère juste qu'on ne regrettera pas les deux points perdus contre Lille, même si la réaction d'orgueil des joueurs est rassurante pour l'avenir. »

Jérôme Sillon